CBOR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

CBOR
Caractéristiques
Extension
.cbor
Type MIME
application/cbor[1]
Version initiale
Type de format
sérialisation d'informations
Norme

CBOR (Concise Binary Object Representation en anglais) est un format d'échange de données informatiques d'utilisation général pouvant être utilisé pour le stockage ou le transfert de données. C'est un format binaire basé sur JSON permettant de représenter des structures de données simples et des tableaux associatifs, et d'étendre le format à d'autres types. L'objectif de ce format est de produire une forme binaire concise et extensible sans négociation de version de format.

Spécification[modifier | modifier le code]

La spécification du CBOR[3] est disponible dans la RFC 8949.

Principes[modifier | modifier le code]

Les types sont regroupés en 8 types majeurs dont le numéro est codé sur 3 bits :

Les 5 bits restant du premier octet sont utilisés pour indiquer soit la valeur (si elle est comprise entre 0 et 23) ou le nombre d'octets qui suivent :

  • de 0 à 23, il s'agit de la représentation de la valeur ou de la longueur pour les chaînes et les tableaux simples ou associatifs,
  • de 24 à 31 (ou 30), il s'agit du nombre d'octets qui suivent (24 = 1 octet, 25 = 2 octets, 26 = 4 octets, 27 = 8 octets) contenant la valeur ou la taille,
  • selon le type majeur, la valeur 31 peut être réservée pour indiquer le début ou la fin d'une structure de taille indéterminée à l'avance.

Les types composés (tableaux simples, tableaux associatifs, chaînes de caractères ou d'octets) peuvent être encodés en spécifiant le nombre d'éléments avant le contenu, ou bien en mode non déterminé à l'avance en utilisant une valeur spéciale indiquant la fin.

Extensibilité[modifier | modifier le code]

Le type majeur étiquette permet d'étendre le format en indiquant quelle est l'interprétation à donner à l'item qui suit. Par exemple, le tag 0 précède une chaîne de caractère représentant une date et une heure au format standard. Il existe des tags pour les UUID, les données au format Base64, les fractions, les expressions régulières, l'absence de valeur, etc.

L'assignation des numéros fait l'objet d'un enregistrement de l'IANA[4].

Implémentations[modifier | modifier le code]

Différentes bibliothèques implémentent le format CBOR[5]. Il existe également des outils relatifs à ce format, notamment pour valider les données au format CBOR[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Media Types », sur IANA, (consulté le 6 décembre 2020)
  2. (en) « CBOR - Concise Binary Object Representation », sur cbor.io (consulté le 6 décembre 2020)
  3. (en) « Specification Version 1.0 », sur cbor.io (consulté le 6 décembre 2020)
  4. (en) « Concise Binary Object Representation (CBOR) Tags », sur iana.org (consulté le 6 décembre 2020)
  5. (en) « Implementations », sur cbor.io (consulté le 6 décembre 2020)
  6. (en) « Tools », sur cbor.io (consulté le 6 décembre 2020)