CBM (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CMB.

CBM
logo de CBM (entreprise)
illustration de CBM (entreprise)

Création 1976
Dates clés 1986 (fin de la fabrication de véhicules.)
Fondateurs Marc Verney
Forme juridique SA (Société anonyme)
Siège social Le Mans
Drapeau de France France
Activité Transport en commun
Produits Constructeur d'autobus et d'autocars.
Fabriquant de pièces détachées automobiles.
Société mère Groupe Verney (jusqu'en 1986)
Sociétés sœurs Renault Véhicules industriels
Mercedes-Benz
DAF
Site web cbmfrance.com

Capitalisation 1 000 000 €
Chiffre d’affaires 66 840 600 € (2013)

CBM est une entreprise française de fabrication de pièces détachées automobiles. Crée en 1976 par le Groupe Verney, sous le nom de Cars & Bus Le Mans, l'entreprise produisait des autobus et d'autocars jusqu'en 1986. Elle sera ensuite dénommé Cars & Bus Maintenance et enfin Cars, Bus et Matériels ferroviaires urbains.

Historique[modifier | modifier le code]

Cars & Bus Le Mans[modifier | modifier le code]

Sous l'impulsion de Marc Verney, elle remplace la S.A.M.V (Société des Autobus & Matériels Verney) afin de redynamiser la gamme et pour se lancer dans l'activité de pièces détachées en 1976. À la suite de la faillite de S.A.M.V., la nouvelle marque se tourne majoritairement vers l'urbain, ce qui semble plus salutaire. Cependant les nouveaux modèles ne plaisent pas à J.P. Heuliez[Qui ?], qui a évité le tribunal de commerce à la S.A.M.V. en 1976.

La partie construction prend fin en 1985. Une partie des salariés partent chez R.V.I., d'autres se reconvertissent. Le service pièces-détachées devient indépendant tout en conservant le nom de CBM, toujours en activité. J.P. Heuliez se tourne vers Volvo pour ses châssis, et rend les clés de CBM à Yves-Michel Verney. 

L'usine est située au Mans (Avenue Olivier Heuzé) depuis les années 1930, où la S.T.A.O. avait acquis ce terrain appartenant à Delaroche & Turquet.

La firme mancelle a essentiellement produit des bus urbains, dont la série des TDU 850 & 10/11 à moteur DAF, qui équipa en majorité des réseaux du nord de la France. La métropole lilloise, à travers les exploitants TCC-Transpole, en vit défiler plus de 200 à partir de 1978, les derniers exemplaires étant radiés au début des années 2000. Les passagers qui les empruntèrent ont sans doute encore en mémoire l'insonorisation déplorable de l'engin, ce bruit de moteur métallique qui vrillait les tympans. L'ouverture brutale de la porte avant dans un claquement caractéristique, où mieux valait ne pas glisser les doigts… les sièges mous comme de la guimauve enfin, qui donnaient l'impression d'être assis au ras du sol.

Plus marginalement, des autocars de tourisme comme l'Albatros, sortirent des chaînes. Particularité des véhicules CBM : le double essieu à l'arrière et la caisse poutre, lorsque la longueur dépasse 12 m.

Au milieu des années 1980, à la suite de graves difficultés—manque de débouchés, dépendance envers Verney, CBM s'associe à RVI (Renault Véhicules industriels), qui sous-traite une partie de sa production. Cela ne suffit pas à éviter le dépôt de bilan, qui survient peu après en 1986. Une partie des salariés sont reconvertis chez Renault, une autre part à la retraite.

Cars & Bus Maintenance[modifier | modifier le code]

Cars, Bus et Matériels ferroviaires urbains[modifier | modifier le code]

CBM est aujourd'hui une entreprise de pièces détachées au Mans, mais elle n'a plus rien à voir avec Verney.

[modifier | modifier le code]

Véhicules[modifier | modifier le code]

Un LMB 11 au Mans en 1986.

Autobus[modifier | modifier le code]

Modèles Début de production Fin de production Notes
CBM 220 1983 1986 Équipé d'un moteur Renault.
CBM LMB 11 & 12 1979 1983 Équipé d'un moteur Mercedes-Benz.
CBM TDU 10, 11 & 12 1976 1983 Équipé d'un moteur DAF.
CBM TDU 850 1982 Équipé d'un moteur DAF.

Autocar[modifier | modifier le code]

Un LMC 12 à l'abandon en 2013.
  • CBM TD5 (1974 - 1976) : équipé de moteur DAF. Il sera le tout premier véhicule CBM à être fabriqué. Il aura cependant été construit auparavant par Verney S.A.M.V.
  • CBM LMC 11 (1976 - 1977) : équipé de moteur DAF.
  • CBM LMC 12 (1977 - 1981) : équipé de moteur DAF.
  • CBM LMC 12 / 80 S - Albatros (1981) : équipé de moteur Mercedes-Benz.
  • CBM 920 - Cormoran (1985) : équipé de moteur R.V.I.

Autres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]