CASA 2.111

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CASA 2.111B
Vue de l'avion.
CASA 2.111 de l'armée de l'air espagnole.

Constructeur Drapeau : Espagne CASA
Rôle Bombardier
Statut Retiré du service
Premier vol
Date de retrait
Nombre construits 236
Équipage
5
Motorisation
Moteur Rolls-Royce Merlin 500-29
Nombre 2
Type V12 à refroidissement liquide
Puissance unitaire 1 577 ch
Dimensions
Envergure 22,5 m
Longueur 16,4 m
Hauteur 3,9 m
Surface alaire 86,5 m2
Masses
Maximale 14 000 kg
Performances
Vitesse maximale 440 km/h
Plafond 7 800 m
Rayon d'action 1 950 km

Le CASA 2.111 était une version fabriquée en Espagne du célèbre bombardier allemand Heinkel 111.

Historique[modifier | modifier le code]

Durant la guerre d'Espagne (1937), les nationalistes de Franco furent équipés en matériel militaire par les Allemands et les Italiens. Parmi ces livraisons, des bombardiers Heinkel He 111D, motorisés par des Junkers Jumo 211, furent prêtés aux troupes nationalistes.

Après la Seconde Guerre mondiale, la construction sous licence commença, sous le nom de CASA 2.111 (111 étant la référence allemande de cet appareil).

La principale différence était sa motorisation : en effet le Casa 2.111 était motorisé par des moteurs Rolls-Royce Merlin 500 — tout comme le Hispano Aviación 1112 : en 1953, l'Espagne a acheté un certain nombre de ces moteurs aux Britanniques. C’est ce même moteur qui équipait également les Hurricane et les Spitfire pendant la guerre.

La version 2.111A était motorisé avec des moteurs Junkers Jumo 211 B2 ; les modèles suivants furent motorisés avec des moteurs Rolls-Royce Merlin 500 de 1 600 ch.

Certains CASA 2.111 ont été remotorisés (notamment aux États-Unis) avec des moteurs allemands d'origine et utilisés dans des meetings aériens.

Un CASA 2.111 s'est écrasé dans un meeting aux États-Unis, le , entraînant la mort de son équipage[1],[2].

On a pu voir certains de ces appareils au cinéma, repeints aux couleurs allemandes (La Bataille d'Angleterre, Patton). Environ 230 Casa 2.111 ont été construits jusqu'en 1956 pour le compte de l'armée de l'air espagnole ; les derniers n’ont été retirés du service actif qu’en 1973.

En France, il en existe un exemplaire au musée de l'air et de l'espace du Bourget, visible dans le hall « Seconde Guerre mondiale ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]