Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré en sciences économiques et sociales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré en sciences économiques et sociales est un concours de recrutement des enseignants des lycées généraux de l'enseignement secondaire français.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les lauréats enseignent les sciences économiques et sociales aux secondes générales et aux premières et terminales économique et sociale (ES). Les trois matières principalement enseignées par les professeurs de SES sont l'économie, la sociologie et les sciences politiques. Ils peuvent être amenés, comme d'autres, à intervenir en Éducation civique, juridique et sociale (ECJS). Ils peuvent également intervenir dans la réalisation des travaux pratiques encadrés (TPE) qui constituent une des épreuves anticipées du baccalauréat général. De connaissances en mathématiques sont indispensables pour réussir le concours, elles sont évaluées aux épreuves orales.

Taux de sélectivité[modifier | modifier le code]

Depuis 2013, environ 16 % des candidats présents aux épreuves sont reçus au concours. En 2016, 120 postes étaient à pourvoir pour 2008 inscrits au concours et 741 présents au concours soit 16,2 % de réussite parmi les candidats ayant composé. Ce chiffre était toutefois plus élevé auparavant puisqu'en 2013 il atteignait 28,3 % de réussite grâce à un nombre de postes plus élevé (130) et à un nombre de candidats plus faible. Le nombre d'inscrits au concours a atteint un record en 2016 avec 2008 inscrits soit un ratio inscrits/postes à pourvoir de moins de 6 %. Ce chiffre montre l'accroissement de l'attractivité du concours.

Date Inscrits Présents Postes à pourvoir Taux postes/présents
2007 - - - 7 %
2011 - - 72 % 22 %
2013 1253 459 130 28,3 %
2014 1903 764 122 16,0 %
2015 1844 753 125 16,6 %
2016 2008 741 120 16,2 %
2017 2217 799 113 14,1 %

Source: Rapport du jury du concours du CAPES de SES (2016)[1]

Admissibilité[modifier | modifier le code]

Le concours en lui-même se décompose en une admission et une admissibilité. L'admissibilité est composée de deux épreuves. La première épreuve est une dissertation en économie ou en sociologie (sur 16 points) accompagnée d'une question d'épistémologie ou d'histoire de la pensée (sur 4 points), le tout à réaliser en 5 heures. La seconde épreuve consiste en une réalisation d'une séquence de cours à partir d'un dossier documentaire (environ 8 documents) en 5 heures également. La discipline de cette seconde épreuve est forcément différente de celle de la dissertation.Les deux épreuves ont le même coefficient.

Admission[modifier | modifier le code]

Il y a deux épreuves d'admission. La première est une leçon sur l'économie, la sociologie. La deuxième épreuve est une épreuve sur dossier. Le candidat analyse et commente un dossier dans l'autre discipline que celle où il a passé sa leçon. Il est également interrogé sur un exercice de mathématiques appliquées aux sciences sociales. Le but est de permettre au candidat de montrer ses capacités de synthèse et d'analyse. Cette épreuve est complétée, en troisième lieu, par une interrogation sur le thème Agir en fonctionnaire de l'État de façon éthique et responsable.

Comme tout concours de l'enseignement (CAPES et Agrégation), ces épreuves d'admissibilité et d'admission constituent la première phase de la titularisation de l'enseignant. Celui-ci ne sera finalement titularisé que s'il valide son année de stage, qui peut ainsi être considérée comme une période d'essai d'une année scolaire. Ce n'est qu'à l'issue de cette deuxième phase que l'enseignant est titularisé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]