C. Herschel (cratère)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

C. Herschel
Image illustrative de l'article C. Herschel (cratère)
Vue du cratère par la sonde Lunar Orbiter 4.
Localisation
Astre Lune
Coordonnées 34° 28′ 55″ N, 31° 17′ 42″ O [1],[2]
Colongitude de 31°[3]
Géologie
Âge Ératosthénien[3],[4],[5]
Type de cratère Météoritique
Dimensions
Diamètre 13,0 à 13,7[1],[2] km
Profondeur 1 850[3] m
Découverte
Découvreur William Radcliffe Birt[3] (1865)
Éponyme Caroline Lucretia Herschel [2],[6]
Géolocalisation sur la carte : Lune
(Voir situation sur carte : Lune)
C. Herschel (cratère)

C. Herschel est le nom d'un cratère d'impact sur la face visible de la Lune, d'un diamètre moyen de 13,0 à 13,7 km[1],[2] et d'une profondeur de 1 850 m [3].

Le nom fut officiellement adopté par l'Union astronomique internationale (UAI) en 1935[2],[6],[7] en référence à Caroline Lucretia Herschel[2],[6], astronome allemande et anglaise (1750-1848), sœur de William Herschel découvreur d'Uranus.

L'observation du cratère fut rapportée pour la première fois en 1865 par William Radcliffe Birt[3],[8], et fut identifié en tant que « C. Herschel » dès le début jusqu'à son officialisation en 1935[9].

C'est un petit cratère avec 13.5 km de diamètre en moyenne, situé au centre ouest de la Mer des pluies ou Mare Imbrium (mer lunaire qui correspond à un épanchement basaltique du manteau lunaire consécutif à un très gros impact d'astéroïde).

Localisation[modifier | modifier le code]

Localisation de C.Herschel (centre de l'image).


Liste des reliefs de la Lune environnant le cratère[10],[11] :

Nord-ouest : Mairan (cratère) Nord : Promontorium Heraclides Nord-est : Helicon (cratère)
Ouest : Gruithuisen (cratère) C. Herschel Est : Carlini (cratère)
Sud-ouest : Delisle (cratère)
Boris (cratère)
Sud : Heis (cratère) Sud-est : Lambert (cratère)
Dorsum Heim

Cratères satellites[modifier | modifier le code]

Les cratères dits « satellites » sont de petits cratères situés à proximité du cratère principal, ils sont nommés du même nom mais accompagné d'une lettre majuscule complémentaire (même si la formation de ces cratères est indépendante de la formation du cratère principal). Par convention ces caractéristiques sont indiquées sur les cartes lunaires en plaçant la lettre sur le point le plus proche du cratère principal.

Liste des cratères satellites de C. Herschel[2],[8] :

C. Herschel Latitude Longitude Diamètre
C 37.2° N 32.5° W 7 km
E 34.2° N 34.7° W 5 km
U 36.2° N 31.5° W 3 km
V 36.4° N 33.5° W 4 km

Géologie[modifier | modifier le code]

Le sol en surface date de la période géologique lunaire dite Ératosthénien[3],[4],[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Leif Erland Andersson et Ewen Adair Whitaker, NASA Catalogue of Lunar Nomenclature, NASA, Référence Publication 1097, , téléchargeable au format pdf.
  2. a b c d e f et g (en) Fiches descriptives des cratères lunaires (chercher le nom correspondant dans "Search") par le Programme de Recherche en Astrogéologie, « Nomenclature de la Lune : cratères », sur Gazetteer of Planetary Nomenclature, Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS) (consulté le 3 novembre 2018).
  3. a b c d e f et g (fr) Programme et base de données incorporée par Patrick Chevalley et Christian Legrand, « Atlas Virtuel de la Lune », sur Portail de l'Astronomie en France (consulté le 3 novembre 2018).
  4. a et b (en) Cartes géologiques du relief lunaire par le Lunar and Planetary Institute, « Geologic Atlas of the Moon », sur Lunar and Planetary Institute, Universities Space Research Association (USRA) (consulté le 3 novembre 2018).
  5. a et b (en) Stefanie Tompkins et Carlé M. Pieters, Mineralogy of the lunar crust: Results from Clementine, Meteoritics & Planetary Science, volume 34, numéro 1, pages 25-41, , consultable au format pdf ou gif.
  6. a b et c (en) Index alphabétique des cratères lunaires : « Lunar Gazetteer », sur Luna Society (consulté le 3 novembre 2018).
  7. En règle générale, l'Assemblée générale de l'Union astronomique internationale adopta officiellement le nom des cratères de la face visible de la Lune en 1935, ceux de la face cachée de la Lune en 1970, enfin certains petits cratères (anciennement des cratères satellites) furent renommés à partir de 1973 puis lors des sessions suivantes. Voir :
  8. a et b (en) Nomenclature complète des cratères lunaires principaux et satellites par Jonathan McDowell, « Lunar Craters », sur Lunar Nomenclature, (consulté le 3 novembre 2018). La date de premier recensement et le nom du découvreur sont signifiés dans l'avant dernière colonne (déchiffrable via la notice de nomenclature).
  9. (en) Liste des anciens cratères satellites renommés par l'Union astronomique internationale et Jonathan McDowell, « Lunar Crossids », sur Lunar Nomenclature, (consulté le 3 novembre 2018).
  10. (en) Cartes topographiques des reliefs de la Lune par le Programme de Recherche en Astrogéologie, « Coded Topography and Shaded Relief Maps of the Moon », sur Gazetteer of Planetary Nomenclature, Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS) (consulté le 3 novembre 2018).
  11. (en) Photos avec nom de reliefs du programme Lunar Orbiter par le Lunar and Planetary Institute, « Digital Lunar Orbiter Photographic Atlas of the Moon », sur Lunar and Planetary Institute, Universities Space Research Association (USRA) (consulté le 3 novembre 2018).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens et documents externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

v · d · m ) Liste des liens et documents externes de référence pour les reliefs lunaires :

  1. Documents portant sur le relief « C. Herschel » :
  2. Informations générales sur les reliefs de la Lune :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

v · d · m ) Liste des ouvrages de référence pour les cratères lunaires :