C. B. Cebulski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
C. B. Cebulski
4.14.11CBCebulskiByLuigiNovi1.jpg
C. B. Cebulski en 2011.
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

C. B. Cebulski (né en 1971 ?), également connu sous le pseudonyme Akira Yoshida, est un scénariste et rédacteur en chef de Marvel Comics.

Il est particulièrement connu pour son travail sur des titres tels que Marvel Fairy Tales (en). Alors éditeur de Marvel Comics, Cebulski se fait passer pour un Japonais en inventant le pseudonyme Akira Yoshida afin de publier des histoires dans Marvel en 2004 et 2005 alors que c'est interdit pour un employé de la firme afin d'éviter tout conflit d'intérêt. Après que des rumeurs ont surgi, elles ont été éteintes en 2016 puis ravivées et enfin confirmées lors de l'annonce par Marvel Entertainments de faire de Cebulski son nouveau rédacteur en chef en novembre 2017. Il est cependant maintenu à son poste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chester B. Cebulski commence sa carrière dans les comics en éditant des mangas pour Central Park Media (en), à New York. Il commence à écrire des scénarios influencés du manga tels que Marvel Mangaverse. Il est aussi éditeur chez Marvel (coordination des contenus)[1].

En 2004 et 2005, plusieurs de ses œuvres sont publiées chez Dreamwave, Dark Horse et Marvel Comics[2] sous le pseudonyme d'Akira Yoshida : il se fait passer pour un auteur japonais car il n'a pas le droit de publier chez Marvel étant déjà un employé de l'entreprise (afin d'éviter des conflits d'intérêt)[1],[3],[4], dont Thor: Son Of Asgard (12 numéros), Elektra: The Hand (5 numéros), X-Men: Age of Apocalypse (6 numéros), Wolverine: Soultaker (5 numéros), X-Men: Kitty Pryde – Shadow & Flame (5 numéros), X-Men/Fantastic Four (5 numéros) et plusieurs one-shots, mettant ainsi en scène des personnages importants tels que Wolverine, Thor et Conan le Barbare entre autres, avant de cesser subitement ses productions[1],[2]. Akira Yoshida était une personnalité rare, pratiquement impossible à rencontrer, ce qui, en plus de l'arrêt subit de ses productions, a alimenté les rumeurs d'usurpation d'identité[5],[1],[2]. En effet, Marvel cherchait à renouveler son panel d'artistes, en particulier provenant d'autres pays, et un Japonais parlant anglais était une aubaine[1],[2]. Après des investigations de bloggers spécialistes de ce genre de rumeurs aboutissant au rejet de la théorie, la rumeur s'estompe durablement[1],[2].

Il démissionne de Marvel pour devenir auteur indépendant[1],[2]. En tant que scénariste, il a collaboré sous son vrai nom à la mise en circulation de trois Marvel Fairy Tales (en) : X-Men Fairy Tales, Spider-Man Fairy Tales et Avengers Fairy Tales[6]. Bien que Cebulski n'a pas directement travaillé sur la série des Fugitifs (The Runaways), il a travaillé sur des séries qui y sont directement liées : les spin-offs Loners[7],[8] et What if the Runaways became the Young Avengers?, et est le responsable de la partie sur Nico Minoru (en) dans la série Mystic Arcana (en)[9].

En plus d'écrire pour Marvel, il continue ses tâches éditoriales qui consistent principalement à détecter de nouveaux artistes[10] et travaille également sur ses propres titres chez Image Comics, tels que Drain (en)[11] et Wonderlost[12].

Parmi ses autres projets, on peut noter X-Infernus (en), séquelle de Inferno (en) qui met en scène le retour du personnage Magik[13],[14],[15],[16] et la mini-série War of Kings: Darkhawk, un personnage sur lequel il avait déjà travaillé dans The Loners[17].

Le , Marvel Entertainment annonce que Cebulski succède à Axel Alonso au poste de rédacteur en chef de Marvel[18]. Marvel lui fait ainsi confiance alors qu'il vient d'admettre dans Bleedingcool, treize ans plus tard, qu'il était bien Akira Yoshida, après que la rumeur s'est réveillée subitement quelques jours plus tard[1],[2]:

« J'ai arrêté d'écrire sous le pseudonyme Akira Yoshida environ un an plus tard. Ce n'était pas transparent, mais j'ai beaucoup appris sur l'écriture, la communication et la pression. J'étais jeune et naïf, et j'avais alors beaucoup à apprendre. Mais tout cela est de l'histoire ancienne et étant aujourd'hui le nouveau rédacteur en chef de Marvel, je tourne une nouvelle page et suis très enthousiaste de commencer à partager toutes mes expériences Marvel avec tous les talents émergents dans le monde entier[n 1]. »

Hommages et reconnaissance[modifier | modifier le code]

Scénariste principal du jeu-vidéo Marvel: Ultimate Alliance, un personnage secondaire portant son nom est intégré à l'histoire : dans une sous-quête, le joueur doit recommander à l'un des deux hackers d'aider Weasel (en) à trouver dans les fichiers du S.H.I.E.L.D. si la Black Widow (en) est un double agent. L'un de ces deux hackers s'appelle Cebulski, et c'est à lui qu'il faut demander d'effectuer cette recherche[20].

En 2013, il est nominé dans la liste du site IGN sur les meilleurs twitters sur les Comics pour ses conseils pour percer dans l'industrie[21].

En 2016, il présente la cérémonie inaugurale « Hall M » de l'Asia Pop Comic Convention (en) de Manille[22],[23].

Critiques[modifier | modifier le code]

Après que la rumeur selon laquelle Akira Yoshida est bien C. B. Cebulski, plusieurs critiques sont formulées ; ses œuvres sont même taxées de racistes car emplies de clichés sur les Japonais[1],[2],[24],[25],[26].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Dark Angel (avec Kia Asamiya, Central Park Media, 1999)
  • Marvel Mangaverse: X-Men (avec Ajit Jothikaumar et Jeff Matsuda, one-shot, Marvel Comics, 2002)
  • Once Bitten (avec Makoto Nakatsuka, dans Star Wars Tales no 12, Dark Horse Comics, 2002, rassemblés dans Star Wars Tales Volume 3)
  • Thor: Son of Asgard (série de 12 numéros, en tant qu'Akira Yoshida, avec Greg Tocchini, Marvel Comics 2004)
  • Elektra: The Hand (mini-série de 5 numéros, en tant qu'Akira Yoshida, avec Chris Gossett, Marvel Comics 2004)
  • X-men/Fantastic Four (mini-série de 5 numéros, en tant qu'Akira Yoshida, avec Pat Lee, Marvel Comics 2004-2005)
  • X-Men: Age Of Apocalypse (mini-série de 6 numéros, en tant qu'Akira Yoshida, avec Chris Bachalo, Marvel Comics 2005)
  • Wolverine: Soultaker (mini-série de 5 numéros, en tant qu'Akira Yoshida, avec Shin Nagasawa, Marvel Comics 2005)
  • X-men: Kitty Pryde - Shadow & Flame (mini-série de 5 numéros, en tant qu'Akira Yoshida, avec Paul Smith, Marvel Comics 2005)
  • Marvel Adventures Fantastic Four (no 1 et 2, en tant qu'Akira Yoshida, avec Carlo Pagualyan, Marvel Comics 2005)
  • Conan and the Demons of Khitai (mini-série de 4 numéros, en tant qu'Akira Yoshida, avec Paul Lee, Dark Horse Comics 2005)
  • Dying Inside (avec David Aja, dans X-Men Unlimited, no 14, Marvel Comics, 2006)
  • I ♥ Marvel : no 3 « Marvel Ai » (avec plusieurs artistes, Marvel Comics, 2006)
  • New Mangaverse (avec Tommy Ohtsuka, mini-série de 5 numéros, Marvel Comics, 2006)
  • Drain (avec Sana Takeda, série de 6 numéros, Image Comics, 2006–2007)
  • Marvel Fairy Tales (Marvel Comics) :
    • X-Men Fairy Tales (en) (avec Sana Takeda, mini-série de 4 numéros, 2006)
    • Spider-Man Fairy Tales (2007)
    • Avengers Fairy Tales (2008)
  • Wonderlost (avec plusieurs artistes, Image Comics, 2007–2008)
  • Ultimates (co-auteur Mindy Owens et dessins de Travis Charest, one-shot, Marvel Comics, 2007)
  • Loners (avec Karl Moline, série de 6 numéros, Marvel Comics, 2007)
  • Mystic Arcana Book IV: Nico Minoru : « Fire » (avec Phil Noto, Marvel Comics, 2007)
  • Legion of Monsters: « Morbius, the Living Vampire » (co-auteur Brendan Cahill et dessins de David Finch et Michael Gaydos, Marvel Comics, 2007)
  • X-Infernus (avec Giuseppe Camuncoli, mini-série de 5 numéros, Marvel Comics, décembre 2008)
  • War of Kings: Darkhawk (avec Harvey Tolibao, mini-série de 2 numéros, Marvel Comics, 2009)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « C. B. Cebulski » (voir la liste des auteurs).

Notes
  1. Texte original : I stopped writing under the pseudonym Akira Yoshida after about a year. It wasn't transparent, but it taught me a lot about writing, communication and pressure. I was young and naïve and had a lot to learn back then. But this is all old news that has been dealt with, and now as Marvel's new Editor-in-Chief, I'm turning a new page and am excited to start sharing all my Marvel experiences with up and coming talent around the globe[19].
Références
  1. a b c d e f g h et i Le Monde, 2017.
  2. a b c d e f g et h (en) Rich Johnston, « New Marvel Comics EIC C.B. Cebulski Admits He Wrote As “Akira Yoshida” 13 Years Ago », .
  3. (en) « Akira Yoshida: A Bullet For Marvel's Young Guns », sur CBR, (consulté le 1er décembre 2017).
  4. (en) « New Marvel EIC Admits He Wrote Under The Name "Akira Yoshida", Breaking Marvel's Policy », sur Bleeding Cool News And Rumors, (consulté le 1er décembre 2017).
  5. (en) « Comic book urban legends revealed no 28 », sur goodcomics.blogspot.fr (consulté le 3 décembre 2017).
  6. (en) « CB Cebulski on Avengers Fairy Tales », sur Newsarama, (consulté le 1er décembre 2017).
  7. (en) « CB Cebulski Talks Marvel's Loners », sur Newsarama, .
  8. (en) « A'S For The Q'S: Cebulski Talks Loners », sur Newsarama, .
  9. (en) « NYCC '07/D2: Marvel Magic Gets Spotlight In Mystic Arcana », sur Newsarama.
  10. (en) « CB Cebulski: X-Infernus, Wonderlost, Drain and All the Rest », sur Newsarama, .
  11. (en) « CB Cebulski Talks Drain », sur Newsarama, .
  12. (en) « CB Cebulski on Wonderlost », sur Newsarama, .
  13. (en) « SDCC '08 - Cebulski on X-Men: Infernus », sur Newsarama, .
  14. (en) « CCI: Cebulski and Lowe Talk "Ex Infernus" », sur Comic Book Resources, .
  15. (en) « SDCC 08: The X-Men Face Another Inferno », sur IGN, .
  16. (en) « X-POSITION XTRA: C.B. Cebulski », sur Comic Book Resources, .
  17. (en) « C.B. Cebulski Talks “War of Kings: Darkhawk” », sur Comic Book Resources, .
  18. (en) « Marvel entertainment names new editor in chief », sur New York Times, .
  19. (en) Matt Fernandez, « Marvel Comics EIC Admits He Once Wrote Under Japanese Pseudonym », Variety, .
  20. (en) « Marvel Promotes C.B Cebulski » sur cbr.com, le 19 juillet 2010.
  21. (en) Joshua Yehl, « The Best Tweeters in Comics », .
  22. (en) « Hall M », sur asiapopcomicon.com.
  23. (en) « LOOK: Marvel’s C.B. Cebulski Raves about the Philippines on Twitter », sur wheninmanila.com.
  24. (en) « Akira Yoshida: A Bullet For Marvel's Young Guns », sur CBR, .
  25. (en) « New Marvel editor-in-chief under fire for using Japanese pseudonym », sur The Guardian, .
  26. « C.B. Cebulski reconnaît avoir utilisé le pseudonyme d'Akira Yoshida sur plusieurs comics Marvel », sur comicsblog.fr, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Le rédacteur en chef de Marvel s’était inventé un double japonais », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :