Cœur d'Ardenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Communauté d'Agglomération
de Charleville-Mézières
Cœur d'Ardenne
Image illustrative de l'article Cœur d'Ardenne
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Champagne-Ardenne
Département Ardennes
Siège Charleville-Mézières
Communes 10
Date de création 31 décembre 2004
Date de disparition 31 décembre 2013
Code SIREN 240801001
Démographie
Population 68 880 hab. (1999)
Densité 806 hab./km2
Géographie
Superficie 85,43 km2
Localisation
Image illustrative de l'article Cœur d'Ardenne
Liens
Site web http://www.coeurdardenne.fr
Fiche Banatic Données en ligne

Cœur d'Ardenne, dénomination officielle de la communauté d'agglomération de Charleville-Mézières, est une ancienne communauté d'agglomération française, située dans le département des Ardennes et la Région française Champagne-Ardenne, qui regroupait 68 880 habitants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créée le 31 décembre 2004, la communauté d'agglomération de Charleville-Mézières a pris le nom de communauté d'agglomération Cœur d'Ardenne le 4 août 2006. Elle a regroupé initialement 8 communes : Aiglemont, Charleville-Mézières, La Francheville, Montcy-Notre-Dame, Nouzonville, Prix-lès-Mézières, Villers-Semeuse et Warcq[1]. Elle a bénéficié au 1er janvier 2010 de l'adhésion d'une commune supplémentaire, La Grandville[1],[2].

Elle a fusionné avec d'autres structures intercommunales des Ardennes pour former, le 1er janvier 2014, la Communauté d’agglomération de Charleville-Mézières / Sedan[3],[4],[5].

Composition[modifier | modifier le code]

Elle comprenait 10 communes :

Compétences[modifier | modifier le code]

Ses compétences étaient[6],[1] :

Mais elle s'occupait également de [1]:

Exécutif[modifier | modifier le code]

L'exécutif de cette communauté associait 55 conseillers communautaires élus par les conseillers municipaux. Le , l'assemblée communautaire a élu un exécutif, à savoir un bureau de 22 membres, 14 vice-Présidents et une présidente en la personne de Claudine Ledoux. Philippe Pailla lui succède en 2013, et le nombre de vice-présidents se réduit à 13[7].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles de journaux[modifier | modifier le code]

  • Laura Spaeter, « Philippe Pailla élu président de Cœur d'Ardenne », L'Union,‎ (lire en ligne).
  • M. S. (L'Union), « Philippe Pailla à la tête de Cœur d'Ardennes », L'Union,‎ (lire en ligne).
  • Rédaction L'Union, « Mariage entre Cœur d'Ardenne et le Pays Sedanais devant la CDCI 116 témoins convoqués à la noce ! », L'Union,‎ (lire en ligne).
  • « Philippe Lenice remplacé à Cœur d'Ardenne », L'Union,‎ (lire en ligne).
  • N. D., « Cœur d'Ardenne veut prendre du poids », L'Union,‎ (lire en ligne).
  • Bernard Giraud, « Vœux de Cœur d'Ardenne : Fédérer les énergies », L'Union,‎ (lire en ligne).
  • Philippe Mellet, « La Grandville rejoint la communauté d'agglomération Cœur d'Ardenne s'élargit », L'Union,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Le site Cœur d'Ardenne