Côte Sauvage (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La côte sauvage est une appellation touristique française désignant plusieurs sites du littoral dans les régions de Bretagne, des Pays de la Loire et de Nouvelle-Aquitaine.

La Côte sauvage de la presqu'île guérandaise[modifier | modifier le code]

Frange du littoral s'étendant en réalité sur la côte occidentale de la presqu'île du Croisic comptant les communes du Croisic, de Batz-sur-Mer et du Pouliguen en Loire-Atlantique.

L'île d'Ouessant[modifier | modifier le code]

Côte sauvage de Landunvez[modifier | modifier le code]

Une route touristique longe la Côte sauvage sur le territoire de la commune de Landunvez (Finistère)[1].

Belle-Île-en-Mer[modifier | modifier le code]

Désigne le littoral sud-ouest de l'île, de la pointe des Poulains à la pointe de Skeul.

Presqu'île de Quiberon[modifier | modifier le code]

S'étend sur la partie ouest de la presqu'île depuis le village de Portivy, à Saint-Pierre-Quiberon, jusqu'à Port Maria, à Quiberon.

L'île d'Yeu[modifier | modifier le code]

Désigne la côte sud de l'île vendéenne.

Côte sauvage de l'île d'Oléron[modifier | modifier le code]

Désigne la côte ouest de l'île charentaise, à l'opposé du pertuis d'Antioche.

Côte sauvage de la presqu'île d'Arvert[modifier | modifier le code]

Désigne la côte du Pays royannais s'étendant de la Pointe Espagnole au nord de la presqu'île d'Arvert, jusqu'à la Pointe de la Coubre à la limite des communes des Mathes et de La Tremblade. Cette côte est bordée par la forêt de la Coubre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]