Cône d'Abrams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine du génie civil
Cet article est une ébauche concernant le domaine du génie civil.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Cône d'Abrams

Le cône d'Abrams est un cône en acier galvanisé utilisé pour la mesure de la consistance d'un béton frais. Il mesure 20 cm à sa base et 10 cm à son sommet[1]. Il porte le nom de son inventeur Duff Abrams (en)[2].

L'essai réalisé avec cet appareil est normalisé selon la norme NF EN 12350-2, désigné par essai de consistance ou plus généralement par essai d'affaissement au cône d'Abrams il détermine la classe de consistance du béton selon le tableau suivant :

Classe de consistance Affaissement en mm
S1 10 - 40
S2 50 - 90
S3 100 - 150
S4 160-210
S5 ≥220

Manipulation[modifier | modifier le code]

  • Le cône, posé puis fixé sur une plaque en acier, est rempli de trois couches de béton frais.
  • Chaque couche est piquée par 25 coups à l'aide d'une tige lisse de diamètre 16 mm.
  • Le cône est arasé avec une tige.
  • Le cône est démoulé.

L'affaissement est la distance mesurée entre le sommet du cône et le haut du béton affaissé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Le cône d'Abrams
  2. Affaissement au cône d'Abrams, Info ciments