César Geoffray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Geoffray.
image illustrant un compositeur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un compositeur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet musique classique.

César Geoffray
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Lyon, Drapeau de la France France
Décès
Soucieu-en-Jarrest, Drapeau de la France France
Activité principale Musicien, compositeur, chef de chœur
Maîtres Florent Schmitt, Augustin Savard

César Geoffray est un musicien, chef de chœur et compositeur français, né à Lyon le et mort à Soucieu-en-Jarrest le . Fondateur du mouvement À Cœur Joie, il est un des initiateurs du renouveau du chant choral en France dans la deuxième moitié du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Lyon en 1901, César Geoffray fait ses études musicales au conservatoire de cette ville, où il est l'élève de Florent Schmitt et d'Augustin Savard.

Devenu professeur d'harmonie dans ce conservatoire, il affirme de plus en plus sa technique. César Geoffray est loin cependant de n'être qu'un technicien. C'est un créateur, qui met tous ses talents au service de la jeunesse. Maître national de chant des scouts de France en 1942, fondateur du mouvement choral populaire À Cœur Joie, il ne cesse d'élargir, par ses publications, le répertoire des mouvements de jeunes désireux de chanter.

Comme il l'affirme dans la préface d'un de ses recueils, son but est double : pédagogique et social.

Il veut d'abord donner à la jeunesse l'amour et le souci du « beau chant », par une méthode claire et précise, par une série de publications chorales allant des harmonisations consonantes et faciles jusqu'aux réalisations hardies de la musique contemporaine.

À ce souci pédagogique s'ajoute une préoccupation sociale sincère : César Geoffray est persuadé qu'en puisant à la source fraîche de l'inspiration populaire, il rendra à son peuple l'unité et la joie de vivre.

En 1960, il participe avec Gottfried Wolters (de) à la création de la Fédération Européenne des Jeunes Chorales Europa Cantat.

Ce mouvement est apparu en même temps que les premières formes de l'Union Européenne. Il a rapidement donné lieu à d'importantes activités chorales et à de nombreux rassemblements musicaux à travers l'Europe. Le gouvernement français a tenu alors à lui manifester sa reconnaissance en le nommant instructeur spécialisé du ministère de l'Éducation nationale. Ces activités se sont perpétuées jusqu'à aujourd'hui.

César Geoffray meurt en décembre 1972. Il est enterré à Soucieu-en-Jarrest près de Lyon (France).

Publications[modifier | modifier le code]

Outre les pièces pour piano, orgue, de la musique de scène, des cantates et d'autres œuvres importantes, signalons ses dix cahiers : A Cœur Joie, Les Petites Heures de la Route, Au Clair de la France, et sa collaboration à La Guirlande, Midi sur la Route, etc.

Source[modifier | modifier le code]

Tiouli, anthologie de Chants par P. Ernst et R. Hanquet

Liens externes[modifier | modifier le code]