Céline Gailleurd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Céline Gailleurd
CélineGailleurd.jpg
Biographie
Naissance
Activités
Autres informations
Films notables

Céline Gailleurd, née le 22 décembre 1981 à Nice, est une scénariste et réalisatrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Céline Gailleurd étudie le cinéma. En 2011, elle soutient une thèse intitulée Survivances de la peinture du XIXe siècle dans le cinéma italien des années 1910[1].

Elle est l'assistante d'Agnès Varda, avant de commencer une carrière de réalisatrice. En 2010, elle co-réalise avec Olivier Bohler André S. Labarthe, Du chat au chapeau, puis Jean-Luc Godard, le désordre exposé en 2012[2].

En 2014, elle s'associe une nouvelle fois avec Olivier Bohler et co-réalise un documentaire intitulé Edgar Morin, chronique d'un regard. « Accompagnant Edgar Morin en France et en Allemagne, dans les lieux les plus évocateurs de son rapport à l’image et à l’anthropologie, ce documentaire révèle la place que le cinéma occupe dans sa pensée »[3], écrit Suzanne Liandrat-Guigues dans une critique, en 2014.

Elle est l'auteur d'une thèse intitulée Survivances de la peinture du XIXe siècle dans le cinéma italien des années 1910, ainsi que d’articles pour différentes revues, telles que Les Cahiers du cinéma[4], Europe[5], Esprit[6], Les Cahiers du Musée national d'art moderne[7], Art Press[8].

Parallèlement à sa carrière de réalisatrice, Céline Gailleurd est maître de conférence en Cinéma à l'Université Paris-VIII[9] et vacataire à l’École nationale supérieure des arts décoratifs[10].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • « Moi, si on m'ouvre, on trouvera des plages », in Antony Fiant, Roxane Hamery, Éric Thouvenel, Agnès Varda : le cinéma et au-delà, Presses universitaires de Rennes, 2009, p. 199-207 [lire en ligne]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]