Cédric Robert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cédric Robert
Description de cette image, également commentée ci-après
Cédric Robert en 2013
Biographie
Surnom "Bob"
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Saint-Étienne
Nationalité Drapeau de la France France
Carrière
Années d'activité 1989 -
Qualité Pilote automobile


Au volant de sa Clio R3 au Lyon-Charbonnières 2006

Cédric Robert est un pilote de rallye automobile français, né le à Saint-Étienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il suit les traces de son père en le copilotant dès l'âge de 16 ans avant de prendre lui-même le volant une fois le permis de conduire obtenu. Après quelques saisons avec cette vieille et obsolète Simca 1000 Rallye, il passe à l'échelon supérieur en formule de promotion, tout d'abord au Troféo Fiat Ciquecento Sporting qu'il remporte en 1996. De Fiat, Cédric passe au lion avec le Volant Peugeot 106 Rallye qu'il remporte en 1998. Ce succès lui ouvre les portes pour devenir pilote officiel Peugeot en Championnat de France des rallyes avec différents modèles de la marque (Peugeot 306 S16 Groupe N, Peugeot 106 Maxi, etc.)

En 2001, la carrière de Cédric Robert prend des allures plus internationales puisqu'il participe au tout nouveau championnat JWRC avec la Peugeot 206 S1600. Hélas, cette saison sera marqué d'une pierre noire car malgré des chronos convaincants, le pilote stéphanois ne voit que peu de fois l'arrivée faute d'une auto fiable. Cédric retourne donc en Championnat de France où il termine vice-champion en Super 1600 avec 2 victoires. Il fait aussi 2 "piges" convaincantes avec la Peugeot 206 WRC dans le cadre du championnat asphalte. Cela amène Peugeot à lui confier une WRC pour le Rallye Sanremo où il termine à une belle 7e place.

L'année suivante, il confirme ses belles prestations en mondiale sur les 5 manches asphaltes et terminant même brillant 6e au Rallye automobile Monte-Carlo. Il finit parallèlement 3e du Championnat de France des rallyes 2003 en Super 1600. En 2004, Cédric Robert est pilote officiel à 2 reprises en championnat du monde avec la nouvelle Peugeot 307 WRC en remplacement du belge Freddy Loix. Après une honorable prise en main au Rallye d'Allemagne, il est contraint à l'abandon au Tour de Corse.

Durant l'hiver 2004-2005, Peugeot annonce son retrait des rallyes. Cédric Robert se retrouve "à pied". Il se démène pour trouver un budget et disputer le championnat de France sur une Renault Clio S1600 privée. Pendant toute la saison, il sera devant les 2 pilotes officiels Renault ce qui lui voudra une place chez la firme au losange dès 2006. Avec la Clio "usine", Cédric frôle de titre face à Nicolas Vouilloz pourtant mieux armé que lui, mais sa régularité (et son invincibilité en classe A6) lui permit de ramener des points à chaque manche.

En 2007, Cédric étrenne la toute nouvelle Renault Clio R3 qu'il fera progresser durant l'année. Auto moins rapide que la Super 1600, il doit se contenter de places d'honneur mais continuera d'enchanter le public avec son pilotage spectaculaire. Il est considéré par les amateurs de rallye comme le digne successeur de Jean Ragnotti.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]