Cécile de Kerguiziau de Kervasdoué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Cécile de Kervasdoué)
Cécile de Kervasdoué
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Cécile de Kerguiziau de Kervasdoué est une journaliste et chanteuse d'opéra française.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1998, Cécile de Kerguiziau de Kervasdoué passe un DEA d'histoire du XXe siècle : L'Impact du mouvement pop en France et son expression radiophonique, 1965-1974. Étude de deux émissions phares : le « Pop Club » et Campus », sous la direction de Jean-Noël Jeanneney, à Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris.

Elle est journaliste à Radio France depuis 1999.

De 2006 à 2011, elle anime une revue de presse internationale à h 35 (puis h 12 depuis ) sur France Culture dans l’émission les Matins de France-Culture avec Ali Baddou puis Marc Voinchet. En , elle intègre le service étranger[1]. En 2013, elle rejoint la rédaction du Mouv'.

Elle maîtrise cinq langues[2].

Soprano, elle étudie le chant avec le contre-ténor Robert Expert et l’alto Jeanine Fourrier. Elle fait une formation théâtrale en commedia dell'arte à destination du jeune public. Elle crée un spectacle itinérant de clown lyrique ; elle tient un premier rôle dans Douce et Barbe Bleue opéra pour enfants d'Isabelle Aboulker; puis dans Tistou les pouces verts d'Henri Sauguet ; de Chérubin dans les Noces de Figaro de Mozart et Fragoletto dans Les Brigands d'Offenbach (J.M. Ferran)[3].

Sa double formation de journaliste et de chanteuse lyrique la conduit à proposer avec le pianiste et compositeur Benjamin Laurent une chronique intitulée "Les actualités chantées" chaque mercredi[Depuis quand ?] dans La Matinale culturelle de France Musique qui associe sons d'actualité, reportage et chant à l'humour corrosif[4]. Ensemble en , ils avaient réalisé une série de Micro Fictions musicales sur France Culture[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. site du SNJ radio France, Culture et Musique, 31 juillet 2011.[1]
  2. Emmanuelle Skyvington, « Profession : chasseur de canards à la radio » Télérama.fr, le 7 juin 2008
  3. Site du Théâtre online.com
  4. « Les actualités chantées », sur France Musique (consulté le 30 juillet 2015)
  5. Article, interview et extraits sur le site de France Culture, le 11 janvier 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]