Cécile Ousset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cécile Ousset
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
TarbesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Instrument
Maître
Genre artistique

Cécile Ousset, née à Tarbes le , est une pianiste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dernière enfant d'une famille de sept filles, elle est originaire du village de Ferrère, en vallée de Barousse (Hautes-Pyrénées), dont son père, le colonel Alexandre Ousset, fut le maire dans les années 1950.

Elle donne son premier récital à l'âge de cinq ans. Plus tard, elle étudie au Conservatoire de Paris avec Marcel Ciampi. À quatorze ans, elle obtient son premier prix de piano lors de la promotion 1950. Elle remporte de nombreux concours internationaux dont le Concours international Marguerite-Long-Jacques-Thibaud à Paris et le quatrième prix du Concours musical international Reine-Élisabeth-de-Belgique en 1956 où les autres primés sont Vladimir Ashkenazy (premier prix), John Browning, Lazar Berman, Tamás Vásáry et Peter Frankl. Elle remportera également les concours Busoni et Van Cliburn.

Elle se produit dans le monde entier et enregistre un vaste répertoire allant des concertos pour piano de Brahms, Grieg, Liszt, Mendelssohn, Schumann, Tchaikovsky, Prokofiev, Rachmaninov, Ravel et Poulenc. Elle est dirigée par les plus grands chefs d'orchestre, tels que Kurt Masur, Simon Rattle, Neville Marriner.

Elle remporte le très convoité Grand Prix du Disque de l'académie Charles-Cros pour son enregistrement du deuxième concerto pour piano de Brahms sous la direction de Kurt Masur.

Cécile Ousset[1] a toujours éprouvé un grand plaisir à l'enseignement et au suivi de jeunes talents. Elle a participé à de nombreuses master-classes aux États-Unis, Canada, Europe, Australie et en Asie. Ses propres master-classes sont très courues. Elles sont organisées depuis 1981 dans le village médiéval de Puycelsi (Tarn). Elle est membre du jury dans de nombreux concours internationaux, comme le Van Cliburn, Rubinstein, des concours à Leeds ou à Brême. On l'apprécie dans ses enregistrements d'œuvres de Ravel, Chopin, Rachmaninov et Debussy.

En 2006, Cécile Ousset met fin à sa carrière publique en raison de problèmes de santé liés à son dos.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • The Decca France Recordings (Decca, 2020)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Thiollet, 88 notes pour piano solo, Neva Éditions, 2015, « Solo nec plus ultra », p. 52. (ISBN 978-2-3505-5192-0)

Liens externes[modifier | modifier le code]