Cécile Desliens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cécile Desliens
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Riom
Nationalité
Activité
Maître

Cécile Desliens, née le à Chavenon (Allier), fille de Jean-Baptiste Desliens, garde général des Forêts, et de Christine Laporte, et morte le , est une peintre française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Cécile Eugénie Desliens est la sœur de l'artiste peintre Marie Desliens ; Cécile et Marie Desliens copeignent et cosignent une partie de leur œuvre.

En 1899, Auguste Rodin recommande à Guillaume Dubufe de faire quelque chose pour repêcher Cécile Desliens qui vient d'être refusée au Salon des artistes français, alors que sa sœur Marie Desliens a été acceptée[1].

Elle expose en 1929 au Salon les toiles Portrait du Dr Macahat et Un Médecin des pauvres[2].

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Le Musée municipal d'art et d'histoire du Pays de Tulle possède une quarantaine de dessins et peintures de Cécile et Marie Desliens[3].

Avec sa sœur Marie Desliens[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Correspondance de Rodin à Guillaume Dubufe.
  2. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 397
  3. « Une donation d’un tableau a été proposée au musée du Cloître », sur www.ville-tulle.fr
  4. Notice no 00000095685, base Joconde, ministère français de la Culture
  5. « Cécile Desliens, Marie Desliens », sur geo.culture-en-limousin.fr
  6. « N° notice AR031869 », sur www.culture.gouv.fr
  7. « N° notice AR403423 », sur www.culture.gouv.fr
  8. « N° notice AR403424 », sur www.culture.gouv.fr
  9. « N° notice AR444623 », sur www.culture.gouv.fr
  10. « Le portrait de Jean-Baptiste Desliens (p. 2) », sur www.lesamisdumuseeducloitre.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]