Cécile Desliens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cécile Desliens
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Riom
Nationalité
Activité
Maître

Cécile Desliens née le à Chavenon (Allier) et morte le à Riom (Puy-de-Dôme) est une artiste peintre française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Cécile Eugénie Desliens est la fille de Jean-Baptiste Desliens, garde général des Forêts, et de Christine Laporte. Elle est la sœur de l'artiste peintre Marie Desliens. Les deux sœurs cosignèrent une partie de leur œuvre.

En 1899, Auguste Rodin recommande à Guillaume Dubufe d'intervenir pour l'admission de Cécile Desliens au Salon des artistes français, qui l'a refusée, alors que sa sœur Marie Desliens y a été acceptée[1].

Elle expose au Salon de 1929 les toiles Portrait du Dr Macahat et Un médecin des pauvres[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

En collaboration avec Marie Desliens[modifier | modifier le code]

Cécile et Marie Desliens, Après la Fête-Dieu dans le cloître de Tulle (entre 1875 et 1900), musée du Cloître de Tulle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Correspondance de Rodin à Guillaume Dubufe.
  2. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art et Édition, 1930, p. 397.
  3. Notice no 00000095685, base Joconde, ministère français de la Culture.
  4. [PDF] « Une donation d’un tableau a été proposée au musée du Cloître », sur www.ville-tulle.fr.
  5. « Cécile Desliens, Marie Desliens », sur geo.culture-en-limousin.fr.
  6. « N° notice AR031869 », sur www.culture.gouv.fr.
  7. « N° notice AR403423 », sur www.culture.gouv.fr.
  8. « N° notice AR403424 », sur www.culture.gouv.fr.
  9. « N° notice AR444623 », sur www.culture.gouv.fr.
  10. « Le portrait de Jean-Baptiste Desliens (p. 2) », sur www.lesamisdumuseeducloitre.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]