Cécile Balavoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cécile Balavoine
Description de l'image Cécile Balavoine Portrait CB 28.jpg.
Naissance (48 ans)
Gouvieux, (Oise, Hauts-de-France)
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Roman

Cécile Balavoine est une auteure française née le à Gouvieux, dans l'Oise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Passionnée par Mozart dès l'âge de 9 ans[1] - sujet de son premier roman -, elle étudie l'allemand à Salzbourg puis la littérature française à New York University dans le cours de l'écrivain Serge Doubrovsky. À 25 ans, elle s'installe en colocation dans l'appartement new-yorkais de ce dernier, lequel la pousse à écrire - épisode qui lui inspirera plus tard son deuxième roman, sous forme d'autofiction[2],[3]. Elle retrouve ensuite la France où elle travaille comme journaliste de voyage et enseigne les lettres, notamment à Columbia University in Paris, au Smith College et à Sciences Po Paris[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Essais et recueils[modifier | modifier le code]

  • Le Goût de Salzbourg, recueil de textes, Mercure de France, 2006 (ISBN 978-2715225671).
  • Le Goût du piano, recueil de textes, Mercure de France, 2017 (ISBN 2715244339).
  • Pourquoi Doubrovsky ?, chapitre « Écrivez-moi Chair Serge », collectif, sous la direction d'Isabelle Grell, éditions Le Bateau ivre, 2018, (ISBN 979-1092622409)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Laurence Houot, « "Maestro", premier roman de Cécile Balavoine : l'étonnante passion d'une petite fille pour Mozart », France Info,‎ (lire en ligne)
  2. a et b Claire Devarrieux, « Cécile Balavoine, 'Chair Serge' », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. a et b Florence Bouchy, « "Une fille de passage", de Cécile Balavoine : Serge Doubrovsky en personnage de roman », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. « Notice biographique », sur Babelio (consulté le 19 avril 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]