C'est mon choix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
C'est mon choix
Logo de l'émission.
Logo de l'émission.

Genre Talk-show
Périodicité Quotidienne
Présentation Évelyne Thomas
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 6 (en 2015/2016)
Nombre d’émissions 1 042
Production
Durée 52 minutes
Société de production Réservoir Prod
Diffusion
Diffusion Chérie 25 (depuis 2015)
Ancienne diffusion France 3 (1999-2004)
Date de première diffusion (France 3)
(Chérie 25)
Date de dernière diffusion (France 3)
Statut En production
Public conseillé Tout public
Site web http://www.cherie25.fr/c-est-mon-choix-4861/
Chronologie
J'y vais... j'y vais pas ? Suivant

C'est mon choix est une émission de télévision française présentée par Évelyne Thomas, diffusée sur Chérie 25 depuis le , anciennement sur France 3 du au .

Principe[modifier | modifier le code]

Lors de chaque émission, un sujet, constituant un choix de vie pris par un ou plusieurs invités, est traité avec présence de personnes pour et contre et les réactions du public.

Sujets traités[modifier | modifier le code]

Des centaines de sujets furent traités dans l'émission entre 1999 et 2004, trop nombreux pour les citer.

L'émission était la première de la télévision française à débattre, lors de ses débuts, sur des sujets tels que « Je suis une bagarreuse », « J'ai 10 ans et je suis un tombeur », « J'exhibe ma vie privée sur Internet », « J'en ai marre des cheveux et des poils », « Je sais faire beaucoup de choses avec mon corps » ou encore « J'ai 18 ans et trois enfants »etc.

À la suite de sujets parfois qualifiés de « débordements », le CSA exerce des pressions sur France 3 afin de recentrer les sujets traités dans l'émission sous peine de suppression de celle-ci.

Ainsi, à partir de 2002, les sujets traités dans C'est mon choix sont désormais plus accessibles à la famille comme « Je fais du surnaturel un spectacle », « Mon invention va vous étonner », « J'ai moins de 10 ans et je suis déjà un artiste de cirque » ou encore « Je vis avec une star de la chanson française »etc.

Un thème très récurrent était le relooking, consistant à changer la tenue vestimentaire d'une personne et à tester sa réaction devant un miroir.

Il y avait aussi des concours de chanson et de danse, auxquels participait le public.

Déclinaison : C'est pas mon choix[modifier | modifier le code]

Entre 2003 et 2004, le mercredi et le vendredi, puis par la suite uniquement le mercredi, l'émission a été rebaptisée C'est pas mon choix. Frigide Barjot, Sonia Dubois et Gérard Vivès sont chroniqueurs dans ces émissions[1].

Le principe restait le même, cependant les personnes contre étaient les invités principaux de l'émission et avaient une place très importante dans celle-ci.

« Les machos au volant » ou « Les horoscopes » font partie de sujets traités dans C'est pas mon choix.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Sur France 3 ()[modifier | modifier le code]

L'émission était diffusée tous les jours du lundi au vendredi à 13 h 50. Des émissions spéciales étaient régulièrement diffusées les lundis soirs à 20 h 55, parfois en direct.

Les meilleurs moments étaient rediffusés sous forme de best-of :

  • Du lundi au vendredi à 20 h 20 sous le nom de C'est mon choix ce soir ;
  • Le samedi à 13 h 25 sous le nom de C'est mon choix pour le week-end ;
  • L'été, les best-of étaient diffusés à 13 h 50 et à 20 h 20 sous le nom de C'est mon choix pour l'été ;
  • Il existait également des rediffusions la nuit.

Le , l'émission fut arrêtée à la suite de la mauvaise entente entre la présentatrice Évelyne Thomas qui voulait revoir le contenu et le producteur Jean-Luc Delarue.

Après un temps d'hésitations et de flottements, France 3 abandonne l'idée de trouver une nouvelle présentatrice à l'émission, qui enregistrait pourtant environ 2 millions de téléspectateurs par jour. Celle-ci s'arrête donc cinq ans après son lancement.

Jean-Luc Delarue, le producteur de l'émission, décide, malgré la fin de C'est mon choix, de rediffuser sous forme de C'est mon choix pour l'été des émissions jusqu'en sans l'accord d'Évelyne Thomas. Cette dernière le mènera par la suite en procès pour utilisation de son image, de sa personne et de sa voix. Celle-ci obtiendra des dommages et intérêts près de deux ans après, en .

À partir du , France 3 confie cette case horaire à Valérie Bénaïm, partie tout juste de TF1, avec un nouveau talk-show J'y vais... j'y vais pas ? diffusée en direct et dont les objectifs sont de faire oublier l'émission C'est mon choix, de conserver ses téléspectateurs et d'en attirer de nouveaux. Cependant, l'émission sera supprimée le , faute d'audience.

Le , plus de deux ans après l'arrêt de C'est mon choix, Jean-Luc Delarue lance une nouvelle émission qu'il présente sur France 2 en début d'après-midi. Elle est appelée Toute une histoire et reprend le même principe que C'est mon choix et est très ressemblante. Aujourd'hui, l'émission Toute une histoire est présentée par Sophie Davant.

À partir du , la chaîne Téva rediffuse les émissions aux alentours de 12 h 40 ainsi qu'en première partie de soirée[2], les rediffusions n'ont plus lieu actuellement.

Sur Chérie 25 (depuis )[modifier | modifier le code]

Onze années après son arrêt, Chérie 25 annonce la reprise de l'émission pour sur son antenne avec Évelyne Thomas comme présentatrice[3]. Malgré un retard, le tournage de la première émission débute le pour un début de diffusion le .

L'émission inédite est diffusée du lundi au vendredi à 16 h 55.

Les audiences de l'émission sur Chérie 25 sont au rendez-vous : 119 000 téléspectateurs se sont rassemblés en moyenne chaque jour la première semaine de diffusion de l'émission, soit 1,3 % du public. Des scores légèrement supérieurs à la moyenne des audiences de Chérie 25.

L'émission du a réalisé un record d'audience avec plus de 200 000 téléspectateurs présents devant leur écran.

Après la décision de Chérie 25 de placer l'émission en access-prime time (18 h 45), la première émission de ce nouveau format a réuni 111 000 téléspectateurs, soit 0.6 % du public. Ce sont des scores plutôt inférieurs aux scores habituels de l'émission.

L'émission du ne réunit que 59 000 personnes, soit 0,3% du public, ce qui est un échec par rapport à lorsque l'émission était programmée à 17 h. C'est également le pire score de l'émission depuis sa création[4].

À la suite de mauvaises audiences enregistrées lorsque l'émission était programmée à 18 h 45, Chérie 25 décide de reprogrammer l'émission à 17 h à compter du [5].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

De à , les images du générique de début ont changé quelquefois bien que la musique soit toujours restée la même. Lors de la seconde saison en , à la clôture du générique de fin, le logotype est modifié. De même, il est très légèrement changé lors de la saison .

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Avant le commencement du générique du début, il est écrit Un Programme Réservoir Prod.
  • Le plateau de l'émission a été modifié à plusieurs reprises. Le changement du plateau fut plus conséquent de à .
  • Pendant la saison , un miroir très utile lors des émissions ayant pour thème le relooking y avait été installé, le miroir est revenu lors de la nouvelle version de l'émission sur Chérie 25.
  • Les appels à témoins avaient toujours lieu après la bande-annonce de la chaîne en voix-off par Évelyne Thomas (remplacée par une autre voix-off féminine lors des congés de maternité de cette dernière).
  • Les demandes de participation dans le public avaient toujours lieu à la fin de l'émission juste avant (puis pendant) le générique de fin.
  • Pendant le générique de fin, on voyait les invités du plateau puis le public. Le générique de fin venait se coucher sur la fin de l'émission.
  • Pendant les rediffusions des meilleurs moments (C'est mon choix pour l'été) sur France 3, Évelyne Thomas présentait l'émission toute seule sur un plateau sans micro et sans fiches et où était simplement visible derrière elle le panneau C'est mon choix en mouvement.
  • Les personnes du public peuvent à tout moment lever la main et être interrogées par Évelyne Thomas pour poser une question ou faire un commentaire. Ce public y occupait une place importante dans l'émission.
  • Un mois après le lancement de l'émission sur Chérie 25, une chaîne YouTube est créée pour revoir les émissions de Chérie 25, mais également celles de France 3[6].
  • Dans les différentes versions de l'émission, Evelyne Thomas a toujours un micro main, alors que ses invités ont des micros cravates

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]