Buxa Duar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fort de Buxa
Image illustrative de l’article Buxa Duar
Porte du fort de Buxa
Nom local Buxa Duar
Type Fort
Propriétaire initial Inde britannique
Destination initiale Prison
Propriétaire actuel Gouvernement de l'Inde
Coordonnées 26° 45′ 18″ nord, 89° 34′ 49″ est
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Subdivision administrative Bengale-Occidental

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Fort de Buxa

Géolocalisation sur la carte : Bengale-Occidental

(Voir situation sur carte : Bengale-Occidental)
Fort de Buxa

Buxa Duar est un fort britannique situé à la frontière entre le Bhoutan et l'Inde, à l'entrée de l’Himalaya. Il servit de prison pour des combattants de la liberté de l'Inde, dont Nehru et Gandhi[1]. Après l'exode tibétain de 1959, l'ancienne prison de Gandhi devint un couvent dirigé par Khenpo Tsultrim Gyamtso Rinpoché, tandis que la prison de Nehru hébergea environ 1 500 moines des 4 écoles du bouddhisme tibétain, et de la tradition bön[1]. La majorité des moines tibétains qui se sont échappés en Inde en 1959 furent hébergés à Buxa Duar[2]. Les conditions d'existence y étaient précaires, et plusieurs centaines de moines y sont morts[3], dont Tendzin Khyenrab Geleg Wangpo, 11e chef spirituel de la lignée bouddhique Drukpa.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le lama de Lawoudo, histoires de réincarnation en pays sherpa, par Jamyang Wangmo, préface du dalaï-lama, traduit par Philippe Penot, Éditions Vajra Yogini, Marzens (Tarn), juillet 2006, (ISBN 2-911582-63-2), p. 183
  2. http://www.lamayeshe.com/glossary/term/buxa-duar
  3. (en) Mick Brown, The Dance of 17 Lives (en), p. 60-61