Buse de Harris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parabuteo unicinctus

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Harris.
Parabuteo unicinctus
Description de cette image, également commentée ci-après
Buse de Harris
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Accipitriformes
Famille Accipitridae
Genre Parabuteo

Espèce

Parabuteo unicinctus
(Temminck, 1824)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 12/06/2013

La Buse de Harris (Parabuteo unicinctus), également appelée buse à ailes marrons ou buse à croupion blanc, est une espèce d'oiseaux de la famille des Accipitridés. Elle peut aussi être surnommée le petit aigle du Mexique à cause de sa répartition et d'une certaine ressemblance avec l'Aigle royal.

Le nom de cet oiseau commémore l'ornithologue américain Edward Harris (1799-1863).

Description[modifier | modifier le code]

0 Parabuteo unicinctus - Buse de Harris (1).JPG

La buse de Harris mesure de 46 à 59 cm de long[1] avec une envergure de 103 à 119 cm[1]. Son plumage est brun, ses épaulettes et cuisses sont roux foncé. Elle a le bout de queue et le croupion blancs.

Même si elle est capable de s'attaquer à des oiseaux, elle va souvent préférer s'attaquer dans la nature à des rongeurs de petite taille et à des reptiles.

Son espérance de vie est d'environ 10 ans dans la nature et peut aller jusqu'au double en captivité.

Comportement[modifier | modifier le code]

La chasse se pratique de façon collective, le plus souvent par groupes de quatre à six oiseaux agissant de manière coordonnée pour prospecter le terrain et y circonvenir leurs proies[1]. Le groupe est basé sur un couple dominant, qui va coordonner les actions du groupe. Le mâle dominant va être l'oiseau responsable du repérage de la proie. Les membres du groupe vont ensuite prendre en chasse la proie et la rabattre vers la femelle alpha. Celle-ci, étant l'oiseau le plus puissant du groupe, va donc mettre à mort l'animal. La hiérarchie dans le groupe n'est pas fixe et les mâles peuvent rentrer en concurrence pour impressionner la femelle et ainsi obtenir ses faveurs. Les buses chassent en groupe de 2 à 6 individus, la base du groupe, afin que celui-ci soit efficace étant de 3 individus[2]. Ce comportement permet ainsi aux buses du groupe de chasser des animaux plus gros qu'elles. [2]

Il s'agit de la seule espèce connue de rapaces chassant en meute. Celle-ci va être tous les ans renouvelée. Les jeunes de l'année vont apprendre en participant aux actes de chasse et les jeunes adultes, après 2 ou 3 ans vont s'émanciper afin de former à leur tour un groupe.

Liens avec l'Homme[modifier | modifier le code]

La Buse de Harris est un oiseau très appréciée en fauconnerie, même si son utilisation est très récente. Elle a en effet été importée en Europe durant les années 1980. Rapace faisant preuve de férocité avec ses proies, il est cependant très patient et clément avec son fauconnier contrairement à d'autres espèces plus susceptibles. Cela vient en partie du fait que ce rapace vit dans des groupes sociaux où les interactions sociales sont obligatoires. Certaines autres espèces, comme les aigles, vivant de manière plus solitaire, acceptent bien moins les interactions tactiles avec un humain. C'est pour cela que la buse est très appréciée des fauconniers débutants. Cependant, il faut faire attention car un oiseau élevé seul par un fauconnier ne sera pas aussi bien dans sa peau qu'un oiseau qui sera maintenu dans un groupe comme dans la nature.

Cet oiseau est apprécié pour la chasse. Elle est d'ailleurs une des neuf espèces d'oiseaux considérée comme une arme de chasse en France. Elle va être utilisée pour chasser de la plume (oiseaux) et du poil (mammifères), surtout les lièvres et les lapins. Cependant, comme il s'agit d'oiseau curieux et docile, elle est aussi apprécié pour la fauconnerie de loisir.

Les municipalités apprécient les possibilités d'effarouchement d'étourneaux, de goélands, de mouettes ou de pigeons avec cette espèce.

Répartition et sous-espèces[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est répandu en Amérique latine. On va la retrouver du Sud des Etats-Unis jusqu'au nord de l'Amérique du Sud

D'après Alan P. Peterson, il existe deux sous-espèces :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c J.C. Bednarz, « Harris's Hawk (Parabuteo unicinctus) », The Birds of North America Online, Cornell Lab of Ornithology, A. Poole, vol. 146,‎
  2. a et b (en) James C. Bednarz, « Cooperative Hunting Harris' Hawks (Parabuteo unicinctus) », Science, vol. 239, no 4847,‎ , p. 1525–1527 (ISSN 0036-8075 et 1095-9203, PMID 17772751, DOI 10.1126/science.239.4847.1525, lire en ligne, consulté le 17 décembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :