Bus TTP

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le bus TTP (Time-Triggered Protocol) est un bus de terrain développé par TTTech, pour les besoins de l'automobile ou de l'aéronautique[1].

De la même manière que le bus CAN, l'utilisation d'un bus de terrain permet de réduire la quantité de câbles dans les véhicules, par exemple, et donc de réduire nettement le poids et la complexité du câblage.

Description[modifier | modifier le code]

La spécification du bus TTP repose sur la technique du TDMA (Time-Division Multiple Access) : le temps est partagé entre les différents nœuds (abonnés) du réseau. C'est uniquement pendant ces intervalles de temps que chacun de ces abonnés peut transmettre un message. La réémission sur erreur (telle que sur le bus CAN) est donc impossible.

Le bus TTP n'est pas directement utilisé, ni soutenu par les deux acteurs majeurs de l'aéronautique civile que sont Airbus et Boeing. Toutefois, TTP a été retenu par un fournisseur, Nord-Micro, filiale allemande d'Hamilton Sundstrand, société d'United Technology pour la réalisation de systèmes dont il a la responsabilité :

Atouts[modifier | modifier le code]

Ses principaux atouts sont :

  • son déterminisme, interdisant la saturation de la ligne ;
  • sa surveillance des nœuds présents sur le réseau, autrement appelé membership ;
  • sa correction d'horloge par décalage, permettant au réseau de rester synchrone.

Inconvénients[modifier | modifier le code]

Le TTP souffre de certains inconvénients, parmi eux :

  • composant mono source : austriamicrosystems est le seul fournisseur TTP du marché
  • faible flexibilité : l'ajout d'un message sur le bus nécessite une refonte complète de l'ensemble de la configuration de tous les nœuds du réseau

Exemples[modifier | modifier le code]

Il existe de nombreux protocoles réseau basés sur le bus TTP et l'architecture Time-Triggered. On peut citer notamment :

  • FTT-SE
  • TTEthernet

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Honeywell - FADEC Solutions, sur le site tttech.com, consulté le .

Liens externes[modifier | modifier le code]