Burgh Island

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burgh.
image illustrant le monde insulaire
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Burgh Island vue de Bigbury-on-Sea au début du reflux.

Burgh Island est une petite île du Sud du Devon en Angleterre, à l'embouchure de l'Avon, près du village de Bigbury-on-Sea, à 250 m de la côte, que l'on peut franchir à pied sec à marée basse. Elle fait 8 hectares[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île est achetée par le millionnaire Archibald Nettlefold en 1927. Il y fait construire une maison blanche au style Art déco, où il invite des personnalités comme Noel Coward, Lord Mountbatten ou encore le duc de Windsor. En 1933, il la transforme en hôtel, le Burgh Island Hotel. Agatha Christie y séjourne plusieurs fois et décide d'y planter le décor de son roman Dix petits nègres. Après la mort du millionnaire, l'hôtel périclite et est transformé en appartements. À la fin des années 1980, l'homme d'affaires Tony Porter rachète l'ensemble et le restaure intégralement dans le style Art déco, lui redonnant sa vocation hôtelière. Un épisode de la série britannique d'Hercule Poirot y a été tourné, Les Vacances d'Hercule Poirot (Evil under the Sun), en 2002, adapté d'un roman d'Agatha Christie[1].

Outre quelques maisons particulières, il y a un pub, The Pilchard Inn. On peut également y voir les ruines d'une ancienne chapelle.

À marée haute les visiteurs sont transportés par un sea tractor, un véhicule à plateforme surélevé.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Nicolas Ungemuth, « Dans le Devon sur les traces d'Agatha Christie », Le Figaro Magazine, semaine du 2 décembre 2016, pages 94-104.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :