Burden of Dreams (escalade)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Burden of Dreams
Présentation
Site Lappnor (Pernå)
Secteur Happy Auer
Coordonnées 60° 24′ 31″ nord, 26° 07′ 12″ est
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Caractéristiques
Type de voie bloc, dévers
Cotation 9A ? (V17)
Hauteur environ 4 mètres
Développement environ 6 mouvements
Rocher granite
Première ascension Nalle Hukkataival (2016)
(Voir situation sur carte : Europe)
Burden of Dreams
Géolocalisation sur la carte : Finlande
(Voir situation sur carte : Finlande)
Burden of Dreams

Burden of Dreams est un passage de bloc parmi les plus difficiles au monde, et considéré en comme probablement le plus difficile. C'est le premier bloc avec une cotation proposée à 9A (V17). Ce passages est un rocher granitique situé dans le site de Lappnor (Pernå), à environ 100 kilomètres de Helsinki (Finlande). Le passage est très court et consiste en l'ascension d'un pan lisse et très déversant (45°) d'environ 4 mètres de hauteur, sur très fines réglettes, avec un départ assis, en une demi-douzaine de mouvements.

Historique[modifier | modifier le code]

Burden of Dreams est essayé par des grimpeurs du plus haut niveau mondial, comme Daniel Woods, Dave Graham et Jimmy Webb. En , une méthode est suggérée par Jimmy Webb pour l'usage d'une prise jusqu'alors négligée. En mai, le grimpeur finlandais Nalle Hukkataival parvient à réaliser indépendamment les deux sections du bloc, mais les conditions d'escalade se détériorent ensuite avec l'été, et il ne reprend ses essais qu'à la mi-septembre.

Le bloc est finalement ouvert par Nalle Hukkataival (alors âgé de 30 ans) le , après 4 à 5 années de travail autour de ce projet alors intitulé « Lappnor Project », d'après une ligne repérée par le grimpeur Marko Siivinen. Le bloc est dans son style de prédilection[pas clair] et parfois comparé au bloc Bügeleisen départ assis (8C+?) qu'il a ouvert en 2014[1]. Avec une exceptionnelle expérience dans l'ouverture ou la répétition rapide de nombreux blocs 8C ou 8C+ à travers le monde, dont Gioia (8C+?) en 2014, Hukkataival a suggéré la cotation 9A pour ce nouveau bloc d'un niveau supérieur, d'après le temps de travail investi et le sentiment de sa forme. Il annonce sa réalisation sur Facebook et la nomme alors Burden of Dreams (littéralement « fardeau de rêves » en anglais). Le choix de ce nom fait peut-être référence aux nombreuses années d'essais : « Je ne pouvais pas ignorer ce que [ce] bloc en était venu à représenter : l'échec à des degrés variables »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]