Bumper (fusée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bumper
Bumper 5, lancée le 24 février 1949
Bumper 5, lancée le 24 février 1949
Données générales
Pays d’origine Allemagne nazie (programme V2) et États-Unis (par l’Ordnance Corps (United States Army) (en))
Premier vol 13 mai 1948
Dernier vol 29 juillet 1950
Lancements réussis 3 (depuis White Sands Proving Ground et Cap Canaveral)
Lancements ratés 5 (depuis White Sands Proving Ground)
Hauteur 62 pieds (18,9 mètres)
Diamètre 5 pieds, 5 pouces (1,57 mètres)
Étage(s) 2
Moteur(s) 2
Charge utile
Orbite basse vol suborbital
Motorisation
1er étage fusée d'un missile V2
2e étage WAC Corporal (en)
Missions
fusée-sonde

À la suite d'une suggestion du colonel Holger N. Toftoy[1] en juillet 1946 de combiner le missile V2 et la fusée-sonde WAC Corporal (en), le programme de fusée-sonde américain Bumper est créé le 20 juin 1947 dans les buts :

  • d'analyser les techniques de lancement de missiles à deux étages et de leur séparation à haute vitesse,
  • de conduire des investigations limitées des phénomènes à haute altitude et
  • d'atteindre des vitesses et des altitudes plus grandes qu'auparavant.

Dans l'ensemble, la responsabilité du programme Bumper a été confiée à la General Electric Company et a été incluse dans le projet Hermes (en), et le Jet Propulsion Laboratory a été chargé des investigations théoriques nécessaires, de la conception du deuxième étage et de la conception de base du système de séparation. La Douglas Aircraft Company a été chargée de la fabrication du deuxième étage, de la conception détaillée et de la fabrication de pièces spéciales de la fusée V2. Le programme a été officiellement conclu en juillet 1950 après 8 lancements[2].

Six lancements de Bumper, ainsi que d'autres tirs d'essais de V2, ont été effectués aux White Sands Proving Grounds (devenus ensuite le White Sands Missile Range). En 1949, le Joint Long Range Proving Ground a été établi à Cap Canaveral, sur la côte est de la Floride. Le 24 juillet 1950, le lancement de Bumper 8 est devenu le premier de centaines effectués depuis Cap Canaveral[3].

Historique des lancements[modifier | modifier le code]

Nom Date Site de lancement Pad Altitude maximale (km) Remarques
1948
Bumper 1 White Sands Pad 33 127,3 Coupure prématurée du 2e étage WAC
Bumper 2 White Sands Pad 33 13,4 Échec du premier étage en raison d'une interruption du débit de carburant
Bumper 3 White Sands Pad 33 150,3 Échec de l'étage WAC
Bumper 4 White Sands Pad 33 4,8 Explosion à l'arrière du V2
1949
Bumper 5 White Sands Pad 33 393 Succès. Séparation des étapes à 32,2 km
Bumper 6 White Sands Pad 33 49,9 Coupure prématurée du V2 ; l'étage WAC a échoué sa mise à feu
1950
Bumper 8 Cap Canaveral Pad 3 16,1 Vol atmosphérique à faible angle de vol, de plus de 320 km de portée. Premier lancement d'une fusée depuis Cap Canaveral.
Bumper 7 Cap Canaveral 16,1 Vol atmosphérique à faible angle de vol, de plus de 320 km de portée.
Lancement de Bumper 8, premier effectué à Cap Canaveral.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) NASA, « Biographies of Aerospace Officials and Policymakers, T-Z », NASA History Division,‎ (consulté le 20 mai 2011)
  2. (en) « Bumper Project », White Sands History - Fact Sheets and Articles, US Army (consulté le 2 décembre 2007)
  3. (en) « A Brief History of Rocketry », History of Manned Spaceflight, Merritt Island, Florida, Kennedy Space Center,‎ (consulté le 1er octobre 2008)