Bulma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Bulma
Personnage de fiction apparaissant dans
Dragon Ball.

Cosplay de Bulma (à droite) et de Kamé Sennin (à gauche) à Japan Expo 2012
Cosplay de Bulma (à droite) et de Kamé Sennin (à gauche) à Japan Expo 2012

Nom original ブルマ
Naissance 733, Terre
Origine Terre
Décès Bl. Pr. : 774 (présent), Terre (Boo)
Bl. Fu. : 797 (futur), Terre (Black Goku)
Sexe Féminin
Espèce Humaine
Cheveux Bleu-Vert dans Dragon Ball et Dragon Ball Z ; Cyan dans Dragon Ball Super ; Violet dans le manga Dragon Ball
Yeux Bleus
Activité Scientifique
Caractéristique Mauvais caractère ; Belle ; Intelligente ; Superficielle (ado) ; Sexy ; Ingénieuse
Adresse Capsule Corporation
Famille Monsieur Brief (son père)
Pancie (sa mère)
Vegeta (son mari)
Trunks (son fils)
Bra (sa fille)
Vegeta Junior (son arrière arrière arrière-petit-fils, uniquement dans GT)
Roi Vegeta (son beau-père)
Table (son beau-frère)
Guru (sa belle-sœur)
Entourage Son Goku (meilleur ami), Yamcha (ex-petit copain et ami), Krilin (ami), Oolong (ami)
Ennemi de Roi Pilaf

Créé par Akira Toriyama
Interprété par Marilyn Chow
Emmy Rossum
Voix (ja) Hiromi Tsuru
(fr) Céline Monsarrat, Stéphanie Murat
Films Dragon Ball, le film : La Légende des 7 boules de cristal
Dragonball Evolution
Séries Dragon Ball
Dragon Ball Z
Dragon Ball GT
Dragon Ball Z Kai
Dragon Ball Super
Première apparition Magazine de prépublication : #1
Manga : vol. 1
Anime : ép. 1
Dernière apparition Manga : vol. ?
Anime : ép. ?
Éditeurs Glénat

Bulma (ブルマ, Buruma?) est un personnage de fiction créé par Akira Toriyama dans le manga Dragon Ball en 1984. Elle apparaît pour la première fois le 20 novembre 1984 dans le Weekly Shōnen Jump.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Bulma est une jeune adolescente de 16 ans lorsqu'elle découvre la légende des Dragon Balls . Alors en vacances scolaires, elle décide de partir à la recherche des boules afin de réaliser son vœu le plus cher : rencontrer un joli garçon. Équipée d'un radar qu'elle a fabriqué, elle part à la recherche des sept Dragon Balls. Le radar l'amènera au propriétaire de la boule à quatre étoiles : Son Goku. Ensemble, ils partent à la recherche des cinq autres Dragon Balls (elle en possédait déjà une avant sa rencontre avec Son Goku). Au cours de cette quête, Bulma rencontre Yamcha, un bandit du désert qui deviendra son (infidèle) petit ami.

Après leur quête, Bulma et Yamcha retournent en ville mais la relation entre ces deux fortes personnalités est plus que houleuse. Bulma repart avec Son Goku de nouveau à la recherche des Dragon Balls et est confrontée à l'armée du Red Ribon que son jeune ami anéantit. Bulma prête régulièrement main-forte à Son Goku. Très intelligente, elle est capable de créer de nombreuses machines et gadgets. Jusqu'à un vaisseau spatial à bord duquel Son Goku part pour Namek à la recherche d'autres Dragon Balls encore plus puissantes. Il la rejoindra sur Namek. C'est sur cette planète qu'elle fera la connaissance de Vegeta qui est alors son ennemi.

Lorsque les habitants de Namek sont tous téléportés sur Terre, Bulma les accueille chez elle. Vegeta en fait partie. Elle finit par tomber amoureuse de Vegeta même si lui va mettre plusieurs années avant d'avoir de l'affection pour elle. Grâce à Bulma, Vegeta s'adoucit et finit par rejoindre le clan des amis de Son Goku[1]. Bulma et Vegeta ont un enfant : Trunks, qui viendra du futur pour les prévenir des évènements à venir.

Lors des combats contre Boo, elle est transformée en chocolat par le monstre. C'est notamment en apprenant sa disparition que Vegeta, fou de rage, accepte finalement de fusionner avec Son Goku pour tenter de vaincre Boo.

À la fin de la série, Bulma a un deuxième enfant avec Vegeta, une fille du nom de Bra.

La Bulma du futur[modifier | modifier le code]

Dans le futur de Trunks, Bulma parvient à construire une machine à voyager dans le temps qui permet à son fils de retourner dans le passé pour changer le cours de l'histoire. Dans Dragon Ball Super, elle sera tuée par Black Goku quand celui-ci tentera d'éliminer tous les terriens.

Description[modifier | modifier le code]

À propos du nom[modifier | modifier le code]

Bulma vient du mot bloomers. En japonais, il désigne le short que portent les lycéennes pendant le cours de gymnastique[2],[3]. C'est pour cela qu'à leur première rencontre, Son Goku lui dit que son nom est bizarre.

Sur le modèle de Bulma, tous les membres de sa famille portent des noms de sous-vêtements : Trunks (« caleçon »), Bra (« soutien-gorge »), etc.

Famille[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de monsieur Brief et madame Brief. Certains OAV tardifs lui ajoutent une grande sœur, Tights Brief, de 13 ans son aînée. Après une relation tumultueuse avec Yamcha, elle se met en couple plus tard avec Vegeta. Par conséquent, Trunks est son fils, Bra sa fille, Vegeta Junior son arrière arrière arrière petit-fils et le Roi Vegeta son beau-père.

Physique[modifier | modifier le code]

Bulma est le personnage qui a le plus souvent changé de look au long de la série, autant en termes de vêtements que de coupes de cheveux. Certains en ont comptabilisé pas moins de 17[3]. Sa particularité est d'avoir les cheveux bleus/verts (turquoise).

Au tout début du manga, elle est habillée de rose et porte une tresse en queue-de-cheval, dans un style très adolescent. Sur ses vêtements, il est constamment écrit son prénom. Durant la quête des Dragon Balls, elle a les cheveux plutôt longs qu'elle laisse détachés, qu'elle protège avec une casquette ou bien encore avec lesquels elle fait une petite queue sur le côté droit. Elle termine l'aventure avec une queue de cheval. Niveau vêtements, on notera le costume de lapin prêté par Oolong, qu'elle troquera rapidement contre de nouveaux vêtements de style arabe dans le village du gang des lapins.

Durant le championnat d'arts martiaux, elle a sa queue de cheval traditionnelle, tandis que durant l'affrontement contre l'armée du Red Ribon, elle est davantage sexy. Elle porte un mini-short, un haut mettant en valeur sa poitrine et son éternelle queue sur le côté.

Trois ans plus tard, on la retrouve avec les cheveux courts à la garçonne au championnat du monde, et dans un style vestimentaire très décontracté.

De nouveau quelques années plus tard, elle devient une femme belle et élégante. Elle porte les cheveux longs et a un look très classe ; de plus, elle porte du rouge à lèvres, ce qui étonne Goku.

Cinq ans plus tard, elle a un look similaire à celui du 22e championnat.

Puis un an plus tard, de nouveau une queue de cheval (un look semblable au début…), puis ses cheveux poussent et elle a une coiffure très BCBG. Coiffure qu'elle devra couper lors de son voyage sur Namek. En belle cosmonaute, elle a les cheveux au carré durant toute sa période Namek, ainsi qu'une combinaison jaune dans laquelle elle n'est pas forcément à son avantage.

De retour sur Terre, elle laisse de nouveau pousser ses cheveux et reprend un look très BCBG durant la saga Garlic Junior (qui ne fait pas partir du manga).

Lorsque Freezer revient sur Terre, elle a une coupe de cheveux de type afro. Son look est celui d'une femme séduisante dans sa robe rouge qui conquerra d'ailleurs le prince des Saiyans.

À l'arrivée des cyborgs, elle a un look de maman moderne, coupe au carré et vêtements classiques.

Puis sept ans après, durant la saga Boo, elle coupe de nouveau ses cheveux pour les avoir très courts. Elle ne porte que des robes la mettant en valeur et l'on voit qu'elle reste une femme séduisante pour son âge. Elle aborde également une combinaison de motarde quand elle travaille dans son laboratoire.

Dix ans après, elle a bien vieilli et garde une coupe de cheveux courte.

Dans Dragon Ball GT, elle a une coupe similaire à celle de la fin de Dragon Ball Z, cependant, elle semble avoir rajeuni et porte la plupart du temps une belle robe jaune et de nombreux bijoux.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Au tout début de l'histoire, c'est une adolescente de seize ans qui rencontre Son Goku. D'un fort caractère, elle devient sa première amie et le restera tout au long de l'histoire. Durant sa jeunesse, elle oscille entre le romantisme des adolescentes et un côté rusé, insouciant, égoïste ; elle est assez imbue d'elle-même et de ses charmes et manipulatrice, notamment lorsqu'elle s'amuse à donner un bonbon empoisonné à Oolong le pervers pour que celui-ci lui obéisse au doigt et à l'œil (faire la vaisselle, repasser ses vêtements…). Le personnage de Bulma assure une partie du comique de la série. L'adolescente évoluera et se transformera petit à petit en une femme maternelle, posée et courageuse, toujours présente pour ses amis. C'est le personnage qui a le plus changé mentalement et physiquement au long de l'aventure.

Elle est la fille du patron de la Capsule Corp., le professeur Brief. Jeune surdouée, elle a hérité de ses grandes compétences techniques et intellectuelles, ce qui lui permet de créer de nombreux objets, dont le Dragon Radar, un radar capable de détecter les Dragon Balls. Elle deviendra une grande scientifique.

Elle ne possède presque aucune compétence dans les arts martiaux, ce qui ne l'empêche pas de vivre quelques aventures extrêmement risquées, notamment sur Namek où elle subit un tremblement de terre.

Bulma possède également un caractère bien trempé, ce qui effraie parfois ses amis, surtout Son Goku. C'est aussi ce caractère qui lui a permis de changer Vegeta, le rendant plus docile et le faire tomber amoureux d'elle. Et quand Bulma est en colère, il vaut mieux éviter de se mettre sur son chemin, au risque de se prendre un coup. D'ailleurs, Bulma devient la première Terrienne à avoir eu le culot de frapper Beerus, le Dieu de la destruction, lorsque ce dernier la traite d'«horrible mégère».

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Manga[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

OAV[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Films live[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Ducarme, « Problématiques de la paternité dans Dragon Ball », Bulles de Savoir,‎ (lire en ligne)
  2. Note en bas de page du tome 1 de la Perfect Edition.
  3. a et b Frédéric Ducarme, « L’éthique du corps dans le manga nekketsu : l’exemple de Dragon Ball d’Akira Toriyama », dans Isabelle Guillaume, Aymeric Landot, Irène Le Roy Ladurie et Tristan Martine, Les langages du corps en bande dessinée, Paris, L'Harmattan, (ISBN 978-2-343-07228-9, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]