Buffalo Grill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Buffalo Bill.
Buffalo Grill S.A.
Description de l'image Logo Buffalo Grill.png.
Création 1980
Dates clés 1997, première ouverture à l'étranger
Fondateurs Christian Picart
Forme juridique Société anonyme à directoire et conseil de surveillance
Siège social Drapeau de France Avrainville (Essonne) (France)
Direction Gilles Douillard
Actionnaires Abénex, Ixen, N.I Partners, actionnaires indépendants
Activité Restauration
Effectif 6 560 (2014)
Site web www.buffalo-grill.fr
Chiffre d’affaires 522 m € chiffre d’affaires 2014[réf. nécessaire]

Buffalo Grill est une chaîne de restauration française spécialisée dans les viandes grillées. L'enseigne, qui a construit sa marque sur la viande grillée et le dépaysement de l'Amérique, compte 331 restaurants, dont 98 en franchises avec 6 560 collaborateurs dans quatre pays[1] : la France, l'Espagne, la Suisse et le Luxembourg.

Historiquement spécialisée dans la restauration de viandes et de grillades, l’enseigne représente environ 40 % de parts de marché du grill en termes de chiffre d’affaires. Buffalo Grill est le leader de la restauration assise en France avec plus de 29 millions de couverts en 2014.

Historique[modifier | modifier le code]

Créée en 1980 par Christian Picart, Buffalo Grill est une enseigne de restauration spécialisée dans la grillade (steakhouse), inspirée par l'Amérique. Les années suivantes sont marquées par le lancement de Buffalo Grill, avec l’ouverture d’un premier restaurant sur la route nationale 20 à Avrainville dans l’Essonne.

En 1984, le premier franchisé ouvre à Annecy, puis le deuxième restaurant (succursale) à La Ville-du-Bois.

En 1990, le réseau se développe compte une quarantaine de restaurants, dont 11 en franchise.

La décennie suivante, le réseau se développe à l’échelle nationale et en 1994, alors que le centième restaurant ouvre près de Mulhouse, Buffalo Grill se dote de sa propre centrale d’achats et de découpe de viande, par l’acquisition de Districoupe (aujourd’hui BG Appro).

En 1995, la chaîne totalise 130 restaurants dont 38 en franchise. Elle développe ses activités à l’étranger avec l’ouverture en 1997 de trois restaurants en Belgique et du premier restaurant espagnol à Madrid. Elle poursuit son développement en Suisse deux ans plus tard et en 2002 au Luxembourg.

En 1999, l’enseigne acquiert 11 restaurants parisiens et réussit son introduction à la Bourse de Paris en juillet (second marché).

En 2002, la marque est au cœur d'un scandale sur « l'origine et la qualité » de ses marchandises qui entrainera des mise en examen de dirigeants de l'enseigne[2] : viande en provenance du Royaume-Uni interdite d'importation, viande avariée[3],[4]. Même si des charges sont abandonnées à l'issue de l'enquête après un an, la fréquentation et le chiffre d'affaires des restaurants baisse drastiquement[5] et ceux-ci mettront plusieurs années à s'en remettre[6].

En 2005, Colony Capital fait l’acquisition de 83 % de la société. En 2006, une transaction de Sale and Lease-Back avec Klépierre est réalisée (sur 128 puis 157 restaurants). La chaîne totalise alors 291 restaurants dont 279 en France.

Alors que la chaîne dépasse les 300 restaurants, les fonds gérés par Abenex et Nixen Partners rachètent la majorité du capital du groupe avec l’équipe de management en octobre 2008. En 2012, le groupe compte 328 restaurants, dont 96 en franchise. Buffalo Grill quitte le marché belge en 2013[7].

En 2015, le groupe compte 331 restaurants, dont 98 en franchises.

Aujourd’hui[Quand ?], le groupe a lancé un nouveau plan d’expansion de son parc en France grâce notamment à son nouveau concept de restaurant en coque et en solo, accueillant une ambiance intérieure modernisée. En parallèle, le Groupe Buffalo Grill a lancé une nouvelle enseigne entièrement dédiée au burger gourmet, Buffalo Burger. Le premier restaurant a ouvert à Lille en février 2015.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

En 2013, Buffalo Grill présente un nouveau logo[8].

Évolution du logo

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Buffalo Grill en Europe », sur buffalo-grill.com
  2. « Buffalo Grill : l'étiquette au coeur du scandale », sur leparisien.fr,‎ (consulté le 21 décembre 2014)
  3. Grazia.fr, « Le top 10 des pires scandales alimentaires », sur Grazia.fr (consulté le 21 décembre 2014)
  4. Laurence De Charette, « Les précédents scandales alimentaires », sur Le Figaro (consulté le 21 décembre 2014)
  5. « Buffalo : un témoin sur le gril - 04/12/2003 », sur LaDepeche.fr,‎ (consulté le 21 décembre 2014)
  6. « Comment Buffalo Grill s'est remis en selle », sur lentreprise.lexpress.fr,‎ (consulté le 21 décembre 2014)
  7. « Buffalo Grill Messancy : c'est fini », sur Sud Presse,‎  : « Buffalo Grill a décidé de fermer sa filiale belge »
  8. Carole Soussan, « Lonsdale s’attaque aux cornes de Buffalo », sur CB News,‎ (consulté le 29 mai 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :