Buddhapālita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Buddhapālita (c. 470-540) est un philosophe indien bouddhiste de l'école madhyamika[1].

Il systématisa la méthode qui consiste à pousser jusqu'à l'absurde les conséquences logiques des systèmes adverses. D'où le nom de prasangika (conséquentialistes) donnés aux partisans de cette méthode : Candrakîrti, Shantideva.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Commentaire des Madhyamaka Karika de Nagarjuna, édi. (de la version tibétaine) par Max Welleser, Delhi, Motilal Banardsidas, 1992.
  • Mûlamadhyamaka-vrtti-buddhapâlita (Traité sur les stances de la voie médiane)

Etudes sur Buddhapālita[modifier | modifier le code]

  • Tachikawa Musashi, "A Study of Buddhapâlita's Mûlamadhyakavrtti", Journal of the Faculty Literature, Nagoya University, vol. 83, 1974.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Princeton dictionary of buddhism par Robart E. Buswell Jr et Donald S; Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), pages 154 et 155.