Buckow (Märkische Schweiz)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Buckow (Märkische Schweiz)
Buckow (Märkische Schweiz)
Vue sur le lac de Buckow.
Blason de Buckow (Märkische Schweiz)
Armoiries
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de Brandebourg Brandebourg
Arrondissement
(Landkreis)
Märkisch-Pays de l'Oder
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
2
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Thiemo Seelig
Code postal 15377
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
12 0 64 084
Indicatif téléphonique 033433
Immatriculation MOL, FRW, SEE, SRB
Démographie
Population 1 486 hab. ()
Densité 103 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 34′ 03″ nord, 14° 04′ 24″ est
Altitude 29 m
Superficie 1 442 ha = 14,42 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Buckow (Märkische Schweiz)
Géolocalisation sur la carte : Brandebourg
Voir sur la carte topographique du Brandebourg
City locator 14.svg
Buckow (Märkische Schweiz)
Liens
Site web kurstadt-buckow.de

Buckow (Märkische Schweiz) est une ville allemande de l'arrondissement de Märkisch-Pays de l'Oder, dans le Land de Brandebourg. La commune située au centre du parc naturel de Märkische Schweiz est une station thermale reconnue par l'État.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Märkische Schweiz est un paysage vallonné formé par la dernière période glaciaire, riche en bois et lacs. Le parc naturel fixé en 1990, avec une superficie de 205 km², est le plus ancien de Brandebourg. Buckow, le lieu principal se trouve à environ 60 km à l'est de Berlin.

La commune comprend les quartiers de Buckow et Hasenholz.

Communes limitrophes de Buckow (Märkische Schweiz)
Oberbarnim Märkische Höhe
Strausberg Buckow (Märkische Schweiz)
Garzau-Garzin Waldsieversdorf Müncheberg

Buckow (Märkische Schweiz) est accessible par la Bundesstraße 168 qui mène à Müncheberg et à la Bundesstraße 1/5 au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale.

Buckow est à l'origine une colonie slave ; les découvertes archéologiques suggèrent un premier établissement des « Polanes » au IXe siècle. À cette époque, elle est située à la frontière occidentale du pays de Lebus (Lubusz) s'étendant de part et d'autre du fleuve Oder à l'est, qui en 1025 faisait partie du premier royaume de Pologne sous le règne de Boleslas Ier le Vaillant. Plus à l'ouest, la marche de Brandebourg est fondée en 1157 par le margrave Albert l'Ours au cours de la colonisation germanique (Drang nach Osten).

Depuis la mort du seigneur polonais Boleslas III Bouche-Torse en 1138, le pays appartenait aux ducs de Silésie issus de la maison Piast. En 1224, le duc Henri Ier le Barbu offre des terres aux abbayes silésiennes de Lubiąż et de Trzebnica, ce qui favorise l'arrivée de nombreux paysans et citoyens notamment de la Saxe. Son petit-fils Mieszko de Lubusz mourut en 1242 sans héritier. Quelques années plus tard, son frère aîné Boleslas II le Chauve, à ce temps duc de Legnica, a transmis le pays de Lubusz aux archevêques de Magdebourg. La perte du pays a transformé la région qui s’est germanisée.

De 1249 à 1251, le pays de Lubusz est remise à l'archevêque Wilbrand. Son successeur Rodolphe installe en 1253 des moines de Lubiąż à « villa Buchowe » ; c'est la première mention officielle du lieu. En même temps les margraves ascaniens de Brandebourg, les descendants d'Albert l'Ours, étendirent leur domination vers l'est couvrant tous les domains jusqu'à la rive orientale de l'Oder (la future Nouvelle-Marche). Buckow apparaît également dans le registre brandebourgeois de l'empereur Charles IV en 1375. Le , le lieu fut devasté pendant les croisades contre les hussites.

Au seuil de l'époque moderne, Buckow obtint le droit de tenir marché par l'électeur Frédéric II de Brandebourg en 1465 ; les citoyens ont reçu les droits municipaux vers l'an 1550. À partir de 1688, les domaines étaient la propriété du maréchal brandebourgeois Heino Heinrich von Flemming (1632–1706) et ses descendants.

La Brecht-Weigel-Haus.

L'inauguration de la ligne de Prusse-Orientale en 1865 puis de la bifurcation à Buckow (Buckower Kleinbahn) en 1895 redonnent un nouveau développement économique grâce au tourisme. Des gens aisés de haut rang construisent des villas estivales richement décorées puis vient le monde culturel berlinois, notamment Egon Erwin Kisch et John Heartfield. Les époux Bertolt Brecht et Helene Weigel déménagent à Buckow dans les années 1950 dans une maison d'été au bord du Schermützelsee. Le cycle de poèmes de Brecht nommé Buckower Elegien y est né en juillet et en août 1953. En 1977, la Brecht-Weigel-Haus devient un musée.

Le 30 décembre 2004, le ministère de l'Intérieur de Brandebourg approuve le changement du nom officiel de la ville de Buckow en Buckow (Märkische Schweiz) avec effet au 1er février 2005.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]