Buck Clayton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Buck Clayton
Description de l'image BuckClayton.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Wilbur Dorsey Clayton
Naissance
Parsons, États-Unis
Décès (à 80 ans)
New York, États-Unis
Activité principale Trompettiste, arrangeur, chef d'orchestre
Genre musical Jazz
Instruments Trompette

Wilbur Dorsey Clayton dit Buck Clayton, né le à Parsons et mort le à New York, est un trompettiste, arrangeur et chef d'orchestre de jazz américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Buck Clayton débute dans des orchestres de danse, puis travaille à Shanghai de 1934 à 1936 avec Teddy Weatherford (en). De retour aux États-Unis, il joue dans l'orchestre de Count Basie jusqu'en 1943. Après un séjour dans l'armée américaine de 1943 à 1946, il participe plusieurs fois aux tournées des concerts Jazz at the Philharmonic, se produit en Europe en 1949 et 1953, joue dans le quartet de Joe Bushkin (1951-1953) et joue ensuite à New York à la tête d'une petite formation. Il revient en Europe avec son propre groupe en 1959, 1961 et 1965. Il fut un grand ami du musicien, producteur et animateur français Jean-Marie Masse, qu'il appelait « mon pote, mon frère » et qui était le parrain de sa fille Candice. Il dirige pour la dernière fois son Swing Bang au 8e festival de Gordes (Vaucluse) le . Il fait partie des très grands solistes du middle jazz[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Enregistrements avec Count Basie[modifier | modifier le code]

  • Swinging At The Daisy Chain (1937)
  • Good Morning Blues (1937)
  • Topsy (1937)
  • Dickie's Dream (1939)
  • Goin' To Chicago (1941)
  • Fiesta In Blue (1941)
  • Sugar Blue (1942)
  • Bugle Blues (1942)
  • Royal Garden Blues (1942)

Autres enregistrements[modifier | modifier le code]

  • Way Down Yonder In New Orleans (avec The Kansas City Six, 1938)
  • I Got Rhythm (avec le J.A.T.P., 1946)
  • Back To Buck (1946-1949)
  • Night Life In Pompei (avec Earl Hines, 1949)
  • Rhythm Business (1949)
  • Blues In First (1949)
  • Lazy River (1953)
  • The Huckle-Buck (1953)
  • Robbins' Nest (1953)
  • How Hi The Fi (1954)
  • The Benny Goodman Story (avec Benny Goodman, 1955)
  • Jazz Spectacular (avec Frankie Laine, 1956
  • Carnegie Hall Concert (avec Billie Holiday, 1956)
  • After Hours (1956)
  • Buckin' The Blues (1957)
  • Olympia Concert (1961)
  • Baden-Switzerland (1966)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grand Larousse encyclopédique en dix volumes, t. 1er supplément, Paris, Larousse, , 12000 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :