Bubblegum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bubblegum
Album de Mark Lanegan
Sortie
Enregistré 2003-2004
Durée 49:14
Genre Rock alternatif, blues rock
Format CD, digital[1], vinyle LP[2]
Producteur Mark Lanegan, Alain Johannes, Chris Goss
Label Beggars Banquet Records

Albums de Mark Lanegan

Singles

  1. Sideways in Reverse
    Sortie : 2004
  2. Hit the City
    Sortie : 2004

Notation des critiques

Score cumulé
Site Note
Metacritic 85/100 [3]
Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 4 étoiles sur 5 [4]
Blender 4 étoiles sur 5 [5]
Entertainment Weekly A[6]
The Guardian 4 étoiles sur 5 [7]
Los Angeles Times 3.5/4 étoiles [8]
NME 4 étoiles sur 5 [9]
Pitchfork Media 7.2/10 [10]
Q 4 étoiles sur 5 [11]
Spin B+ [12]
The A.V. Club A- [13]

Bubblegum est un album solo du chanteur rock américain Mark Lanegan, sorti en 2004, sous le nom Mark Lanegan Band.

De nombreux artistes invités participent à cet album (voir infra), dont PJ Harvey, Josh Homme et Nick Oliveri de Queens of the Stone Age, Greg Dulli de The Afghan Whigs, et Duff McKagan et Izzy Stradlin de Guns N' Roses. L'ex-femme de Lanegan, Wendy Rae Fowler, collabore également à Bubblegum.

L'album, dont les critiques sont plutôt favorables, est le premier véritable succès commercial de Mark Lanegan en solo, atteignant la 39e place du classement Top Independent Albums du Billboard.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Mark Lanegan

No Titre Durée
1. When Your Number Isn't Up 3:01
2. Hit the City (featuring PJ Harvey) 2:49
3. Wedding Dress (featuring Wendy Rae Fowler) 3:08
4. Methamphetamine Blues (featuring Josh Homme and Jonathan Russo) 3:17
5. One Hundred Days 4:36
6. Bombed (featuring Wendy Rae Fowler) 1:09
7. Strange Religion (featuring Izzy Stradlin and Duff McKagan) 4:08
8. Sideways in Reverse 2:47
9. Come to Me (featuring PJ Harvey) 3:45
10. Like Little Willie John 3:53
11. Can't Come Down 3:37
12. Morning Glory Wine 4:27
13. Head 3:05
14. Driving Death Valley Blues 2:49
15. Out of Nowhere 2:44
49:14

Crédits[modifier | modifier le code]

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Artistes additionnels et invités[modifier | modifier le code]

entre parenthèse, le(s) numéro(s) du (des) titre(s) sur le(s)quel(s) l'artiste participe

  • PJ Harvey : chant (2, 9)
  • Chris Goss : guitare (1, 5), piano (5), chant (5), chœurs (7)
  • Tracey Chisholm : tape manipulation (1, 4), boîte à rythmes (3, 10)
  • Molly McGuire : basse (1, 10), chœur (4)
  • Aldo Struyf : feedback (1), synthétiseur (4, 5, 7, 9, 10, 13), piano (5), orgue (5, 10), tape manipulation (7)
  • Dave Catching : orgue (1), guitare (2, 3, 4, 10), guitare lead (4, 5, 10, 15)
  • Wendy Rae Fowler : piano (1), chant (3, 6), chœurs (4, 7)
  • Josh Homme : guitare (4, 9), basse (2, 4, 5), batterie (2, 3, 4, 5), guitare lead (3, 9)
  • Keni Richards : batterie (2)
  • Jim Vincent : batterie électronique (2)
  • Mike Johnson : guitare lead (2)
  • Ian Moore : chœur (2)
  • Bukka Allen : orgue (2)
  • Alain Johannes : guitare lead (4), guitares (11, 12, 13, 14), basse (11, 12, 13, 14), batterie (11, 12, 13, 14), batterie électronique (11, 14) cordes (11), synthétiseur (11), chœur (12), claviers (12, 13), orgue (14)
  • Natasha Shneider, Brett Netson, Greg Dulli : chœur (4)
  • Nick Oliveri : chœur (4, 7), basse (7)
  • Jonathan Russo : basse (4)
  • Izzy Stradlin, Duff McKagan : chant (7)
  • Troy Van Leeuwen : piano (7), guitare (7, 9)
  • Joey Castillo : batterie (7)
  • John Kastner : guitare (8, 15), chœur (8)
  • Eddie Nappi : basse (8)
  • Dimitri Coats : guitare lead (8, 15), batterie (8, 15), piano (8)
  • Mathias Schneeburger : guitare (8), chœur (8), piano (15)
  • Melanie Campbell : basse (15)

Équipes technique et production[modifier | modifier le code]

  • Production : Mark Lanegan
  • Production (associés) : Alain Johannes, Chris Goss
  • Mixage : Alain Johannes, Mathias Schneeberger, Rick Will
  • Enregistrement : Alain Johannes, Aldo Struyf, Brian Baker, David Catching, Jonas G., Mathias Schneeberger, Pete Martinez, Rail Rogut, Rick Miller, Rick Will, Tracy Chisholm
  • A&R : Roger Trust
  • Direction artistique, design : Susan McEowen
  • Photographie : Anna Hrnjak

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Écoute et téléchargement, « Mark Lanegan: Bubblegum », sur iTunes.com, AppleStore (consulté le 10 juin 2017)
  2. (en) Bubblegum sur Discogs - Édition vinyle LP, Royaume-Uni (Beggars Banquet Records, 2004)
  3. (en) « Critic Reviews for Bubblegum by Mark Lanegan Band », sur Metacritic (consulté le 10 juin 2017)
  4. (en) Mark Deming, « Mark Lanegan: Bubblegum - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 10 juin 2017)
  5. (en) « Mark Lanegan Band: Bubblegum », Blender (magazine), no 30,‎ , p. 125
  6. (en) David Browne, Michael Endelman, « EW reviews noteworthy music from 2004 », sur Entertainment Weekly, (consulté le 10 juin 2017)
  7. (en) Alexis Petridis, « Mark Lanegan Band, Bubblegum - Music Review », sur The Guardian, London, (consulté le 10 juin 2017)
  8. (en) Steve Appleford, « Basking in a gloom that's light around the edges », sur Los Angeles Times, (consulté le 10 juin 2017)
  9. (en) James Jam, « Mark Lanegan Band : Bubblegum - Album Reviews », sur New Musical Express (NME) (consulté le 10 juin 2017)
  10. (en) Matthew Murphy, « Mark Lanegan: Bubblegum - Album Review », sur Pitchfork Media, (consulté le 10 juin 2017)
  11. « Mark Lanegan Band: Bubblegum », Q (magazine), no 218,‎ , p. 121
  12. « Breakdown - More bands, more albums, more opinions. Let's do this », Spin (magazine), vol. 20, no 9,‎ , p. 120 (lire en ligne)
  13. (en) Josh Modell, « Mark Lanegan Band: Bubblegum - Music Review », sur The A.V. Club, (consulté le 10 juin 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]