Bryan Caplan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant américain image illustrant l’économie
Cet article est une ébauche concernant une personnalité américaine et l’économie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bryan Caplan
Description de cette image, également commentée ci-après

Bryan Caplan

Naissance
Northridge, Californie (Drapeau des États-Unis États-Unis)
Nationalité américain
Champs Économie
Institutions George Mason University
Diplôme Université de Californie à Berkeley ; Université de Princeton
Renommé pour Irrationalité rationnelle

Bryan Caplan (né le 8 avril 1971) est un économiste américain, professeur à la George Mason University. Il est connu pour ses travaux sur la théorie des choix publics.

Carrière académique[modifier | modifier le code]

Caplan a d'abord poursuivi des études d'économie à l'Université de Californie à Berkeley avant d'obtenir en 1997 un Ph. D. en économie à l'Université de Princeton. Depuis, il est resté à la George Mason University où il est professeur[1].

École autrichienne d'économie[modifier | modifier le code]

Alors qu'il se considérait membre de l'École autrichienne d'économie au début de ses études, il a changé d'opinion et critiqué l'approche autrichienne. Selon lui, bien que certains économistes se réclamant de l'École autrichienne aient apporté des contributions valides à la théorie économique, celles-ci ne permettent pas d'en faire une école de pensée à part. L'École autrichienne a selon lui produit de nombreuses contributions hors du domaine économique, mais pas de résultats substantiels[2].

Théorie des choix publics[modifier | modifier le code]

La majeure partie du travail de Caplan porte sur l'économie publique et plus particulièrement sur la théorie des choix publics. Pour Caplan, la théorie des choix publics parvient à plusieurs conclusions en contradiction avec l'hypothèse de rationalité de l'électeur. Ses travaux étudient l'effet de l'abandon de cette hypothèse. Selon lui, l'irrationalité peut être considérée comme un bien : chaque individu attribue une certaine utilité à une croyance. Conserver une certaine ignorance devient alors pour lui rationnel, si bien que Caplan nomme ce concept « irrationalité rationnelle »[3].

Positions politiques[modifier | modifier le code]

Bryan Caplan est un anarcho-capitaliste et tient une FAQ sur l'anarchisme[4]. Comme moindre mal, il soutient l'austérité plutôt que des réformes d'inspiration libérale[5]. Il s'est exprimé en faveur d'une immigration libre[6].

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • (en) Bryan Caplan, The Myth of the Rational Voter: Why Democracies Choose Bad Policies, Princeton, Princeton University Press, , 2e éd. (ISBN 978-0691129426)
  • (en) Bryan Caplan, Selfish Reasons to Have More Kids: Why Being a Great Parent is Less Work and More Fun Than You Think, New York, Basic Books, (ISBN 978-0465018673)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bryan D Caplan », sur George Mason University
  2. (en) Bryan Caplan, « Why I am not an Austrian economist »
  3. (en) Bryan Caplan, « Rational Irrationality: A Framework for the Neoclassical-Behavioral Debate », Eastern Economic Journal, vol. 26, no 2,‎ (lire en ligne)
  4. Bryan Caplan, « Anarchist Theory FAQ or Instead of a FAQ, by a Man Too Busy to Write One » (consulté le 12 mai 2012)
  5. (en) Bryan Caplan, « Austerity for Liberty »,‎ (consulté le 12 mai 2012)
  6. . Interview par Russ Roberts. Caplan on immigration. 4 octobre 2010. (consulté le 12 mai 2012).