Bruno Teboul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bruno Teboul, né le 17 octobre 1969, est un entrepreneur et un penseur, spécialisé sur les enjeux du numérique, en particulier liés au travail, aux industries et plus largement à l'économie. Il est l'inventeur des concepts de "robotariat[1],[2],[3]" ainsi que de "disruption destructrice[4]" (pour montrer l'inadéquation du concept de "destruction créatrice" de Joseph Schumpeter aujourd'hui).

Biographie[modifier | modifier le code]

Passionné par Emmanuel Levinas depuis le lycée, Bruno Teboul obtient en 1993 une maîtrise de philosophie sous la direction de Michel Haar, traitant de la « phénoménologie de la psychopathologie[5] ». Il oriente ensuite ses études vers l’épistémologie et les sciences de la cognition. En 1994, il obtient le DEA de Sciences Cognitives de l’École polytechnique, et devient doctorant au Centre de Recherche en Epistémologie Appliquée (CRÉA[6]). Après son entrée dans la vie active, il complète sa formation en 2004 par l’obtention de l’Executive MBA de HEC, puis en 2016 d’un Doctorat en Sciences de Gestion de l’Université Paris-Dauphine, où il enseigne comme vacataire entre 2012 et 2016, en Master 2, Management et Business transformation[7].

C’est en 2013 qu’il rejoint le groupe Keyrus, société de conseil en Data Intelligence et Transformation Numérique, dont il est actuellement Senior Vice President Science & Innovation, rattaché directement à son Président Directeur-Général et Fondateur, Eric Cohen[8]. Bruno Teboul a cofondé, en octobre 2014, la Chaire Data Scientist de l’École Polytechnique, chaire d’enseignement, dont il est membre de la gouvernance avec ses homologues des groupes Thales et Orange[9].

Auteur en 2015 et 2017 de deux livres de critique du phénomène de « l’uberisation » et de l’automatisation de la société, il est avec Yann Moulier Boutang et Ariel Kyrou à l’origine d’un projet de « contre université du numérique[10] ». Celui-ci devrait prendre en 2018 la forme d’un Institut des hautes études en transition numérique au sein de l’Université de  technologie de Compiègne (UTC).

Publications[modifier | modifier le code]

  • Robotariat – Critique de l’automatisation de la société, Éditions Kawa, Préface de Yann Moulier Boutang, Postface d’Ariel Kyrou, 2017 (ISBN 978-2367781365)
  • Le développement du Neuromarketing aux États-Unis et en France - Acteurs-réseaux, traces et controverses, publication intégrale de la thèse de doctorat de Bruno Teboul, éditions Kawa, 2016 (ISBN 978-2367781174)
  • La donnée n’est pas donnée, Stratégie et Big Data, Éditions Kawa, 2016 (ISBN 978-2367780986)
  • Uberisation = Economie déchirée ?, Éditions Kawa, 2015 (ISBN 978-2367780504)
  • L’Absolu Marketing: Web 3.0, Big Data, Neuromarketing, Éditions Kawa, 2013 (ISBN 978-2918866626)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]