Bruno Paillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bruno Paillard
logo de Bruno Paillard

Création 1981
Fondateurs Bruno Paillard
Forme juridique S.A.S.
Siège social Reims
Drapeau de France France
Activité Fabrication de vins effervescents
Site web champagnebrunopaillard.com

Bruno Paillard est une maison de Champagne, fondée en 1981 à Reims et dont le siège est situé avenue de champagne à Reims.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bruno Paillard, courtier de métier, crée sa propre maison de champagne à 27 ans, en 1981, sans un seul arpent de vigne et dans une cave louée. En 1994, l'entreprise achète ses premières vignes : 3 hectares de grands crus à Oger dans la Côte des Blancs[1]. Elle poursuit les acquisitions de vignoble pour atteindre, de nos jours, 32 hectares dont 12 en grands cru[2].

Caves et bâtiments[modifier | modifier le code]

Le site de Reims, ne possède pas de cave taillée dans la craie comme c’est le cas dans les autres maisons de Champagne à Reims car la société Bruno Paillard, qui serait à l’origine d’un concept totalement révolutionnaire[réf. nécessaire] en Champagne à l’époque, crée en 1984, la première cave entièrement hors-sol[3]. En 1990, pour faire face à l’augmentation de son stock, le bâtiment est modifié par l’architecte Jacques Bléhaut.

Le domaine viticole[modifier | modifier le code]

De 3 hectares d’origine, le vignoble de la maison s’étend de nos jours sur 32 hectares dont 12 en grands cru. Le reste du raisin est issu de producteurs historiques[2].

Production[modifier | modifier le code]

La production est d’environ 500 000 bouteilles chaque année dont 75 % sont vendues à l'étranger[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. _Marie_Claire_, « Bruno Paillard : l'homme qui murmurait à l'oreille des ceps de vigne », sur dumieletdusel.com, (consulté le 29 mars 2021).
  2. a et b « Champagne Bruno Paillard », sur cavissima.com, (consulté le 29 mars 2021).
  3. « Bruno Paillard, Grand vin de Champagne - Millesima.be », sur millesima.be (consulté le 29 mars 2021).
  4. « Bruno Paillard », sur lefigaro.fr (consulté le 29 mars 2021).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]