Bruno Maïorana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bruno Maïorana
Description de cette image, également commentée ci-après
Au Festival européen de bande dessinée Strasbulles
(Strasbourg, 2009)
Naissance
Angoulême
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Dessinateur de bande dessinée
Conjoint
Karine Illand

Bruno Maïorana est un dessinateur de bandes dessinées français, né le à Angoulême (Charente)

Biographie[modifier | modifier le code]

Bruno Maïorana est né le à Angoulême. Après des études secondaires, il intègre les Beaux-Arts d'Angoulême, puis choisit la section bande dessinée où il rencontre Alain Ayroles qui lui confie le dessin de la série Garulfo publiée aux Éditions Delcourt de 1995 à 2002[1]. Depuis l’annonce sur sa page Facebook, en 2014[2], de l’arrêt de sa production en bande dessinée, pour des raisons financières, matérielles, philosophiques et personnelles[3], Maïorana se consacre à l’illustration, sous toutes ses formes, préférant le travail classique, en noir et blanc, à la plume, son outil de prédilection[4] .

Publications[modifier | modifier le code]

Garulfo (série terminée)
D (série terminée)

D est une série fantastique, se déroulant à l'époque victorienne, où il est question de vampires. Le premier tome a pour titre Lord Faureston. Cette histoire devrait se dérouler sur trois tomes, quatre au maximum. On retrouve le trio d'auteurs de Garulfo, qui cherchent à renouer avec l'esprit du roman originel de Bram Stoker[5].

Carnet d'auteur, Snorgleux Éditions, 2013 (ISBN 9782360140428)

Drawing, Éditions Black And White, 2019 (ISBN 979-10-94988-45-9)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Maïorana, Bruno - Bibliographie, BD, photo, biographie », sur bedetheque.com (consulté le 11 juin 2018).
  2. sparkk, « Bruno Maïorana annonce sa retraite d'auteur BD | 9emeArt.fr », sur www.9emeart.fr (consulté le 24 janvier 2016)
  3. « Bruno Maïorana: "Trop d'albums de BD qui sortent? Carrément!" [+vidéo] », sur CharenteLibre.fr (consulté le 24 janvier 2016)
  4. [1]
  5. « Nous nous référons à Stoker, de façon plus ou moins démonstrative, mais continuellement. » dans un Entretien sur vampirisme.com.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :