Bruno Koné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bruno Koné
Illustration.
Bruno Koné en 2013
Fonctions
Ministre ivoirien de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste
Porte-parole du gouvernement
Président Alassane Ouattara
Vice-président Daniel Kablan Duncan
Premier ministre Amadou Gon Coulibaly
Gouvernement Gon Coulibaly I
Prédécesseur Affoussiata Bamba-Lamine (Communication)
Lui-même (Économie numérique, Communication et Poste)
Porte-parole du gouvernement
Président Alassane Ouattara
Premier ministre Guillaume Soro
Jeannot Ahoussou-Kouadio
Daniel Kablan Duncan
Amadou Gon Coulibaly
Gouvernement Soro IV
Ahoussou-Kouadio
Duncan IV et V
Gon Coulibaly I
Prédécesseur Patrick Achi
Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste

(11 mois et 29 jours)
Président Alassane Ouattara
Premier ministre Daniel Kablan Duncan
Gouvernement Duncan V
Prédécesseur Lui-même (Poste)
Successeur Lui-même
Ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication

(4 ans, 7 mois et 11 jours)
Président Alassane Ouattara
Premier ministre Guillaume Soro
Jeannot Ahoussou-Kouadio
Daniel Kablan Duncan
Gouvernement Soro IV
Ahoussou-Kouadio
Duncan IV
Successeur Lui-même (Poste)
Ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme
En fonction depuis le
Président Alassane Ouattara
Vice-président Daniel Kablan Duncan
Premier ministre Amadou Gon Coulibaly
Gouvernement Gon Coulibaly II
Prédécesseur Claude Isaac DE
Biographie
Nom de naissance Bruno Nabagné Koné
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Kouto (Côte d'Ivoire)
Nationalité Ivoirienne
Parti politique RHDP
Diplômé de HEC Paris

Bruno Nabagné Koné, né le 6 septembre 1960 à Kouto, est un homme politique et un financier ivoirien[1]. Il est depuis le 10 juillet 2018 Ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme[2] de Côte d’Ivoire[3],[4]. Il est marié et père de 5 enfants[5].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après l'obtention de son baccalauréat série C (mathématiques et sciences physiques) en 1980, Bruno Koné entame des études supérieures et suit plusieurs formations sanctionnées par des diplômes adéquats[6]. Diplômé de l'École supérieure de commerce d'Abidjan (ESCA), option « finance-comptabilité » en 1985; il obtient pratiquement à la même période (1984-1985) le diplôme de + Programme International de Management (PIM) à HEC Paris. Il obtient par la suite un diplôme « partiel » français d'expertise comptable. Poursuivant sur sa lancée, Bruno Koné s'inscrit aux Programmes de formation Arthur Andersen, option « audit et organisation des entreprises ». Il fait aussi divers stages et séminaires professionnels en finance et en management des entreprises, puis divers stages de formation à la profession bancaire. Après des stages linguistiques en Grande-Bretagne dans certains instituts tels que le Brighton Polytechnic Institute et Marcus Evan, il prend part aux formations d'« entrepreneurs » du groupe France Télécom-Orange, puis au programme interne de formation France Télécom-Orange dénommé « Orange Controlling Business School », piloté par l'École supérieure de commerce de Paris (ESCP), en 2009-2010.

Expérience professionnelle[modifier | modifier le code]

Bruno Koné a occupé plusieurs postes de responsabilité dans sa vie professionnelle[6]. De 1985 à 1988, il fut auditeur puis chef de mission au cabinet d'audit Arthur Andersen, à Abidjan (Côte d'Ivoire). De 1988 à 1991, il fut directeur financier à Sn Abidjan Industries (SnABI), secteur « équipements collectifs ». Il fut également directeur financier et administrateur du Groupe Atlantique (Centrages, Centradis, Banque Atlantique) de 1991 à 1996. De 1997 à 1998, il fut le directeur adjoint de IATA - BSP CWA (International Air Transport Association - BSP Central and W Secteur Aéronautique et aérospatiale). Directeur financier de Comafrique Entreprises (groupe Sifcom), secteur « services aux consommateurs » de 1998 à 2001. Il fut par la suite (de 2001 à 2003) directeur général de Prestige Telecom, secteur « télécommunications ». Entre 2003 et 2005, il fut le directeur général adjoint de Côte d'Ivoire Télécom, l'opérateur historique du secteur des télécommunications en Côte d'Ivoire, filiale de France Télécom; avant d'en devenir de 2005 à 2008, le directeur général.

Bruno Koné fut ensuite promu au poste de directeur délégué à Audit Finance France Télécom - Orange de 2008 à janvier 2011. Puis directeur des affaires règlementaires, zone AMEA (Afrique, Moyen-Orient & Asie) de France Telecom - Orange de février 2011 à juin 2011. Devenu Ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, et Porte-Parole du Gouvernement de Côte d’Ivoire le 1er juin 2011 , il occupa cette fonction jusqu'au 12 janvier 2016. Il fut ensuite Ministre de l’Économie Numérique et de la Poste, Porte-Parole du Gouvernement de Côte d’Ivoire du 12 janvier 2016 au 09 janvier 2017; et enfin Ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement de Côte d’Ivoire à partir du 11 janvier 2017.

Le 10 juillet 2018, sous le gouvernement Gon Coulibaly II, il fut nommé ministre de la construction, du logement et de l'urbanisme[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de l`ordre du mérite de la Culture de la République de Côte d`Ivoire (2007)
  • Chevalier de l`ordre du mérite National de Côte d`Ivoire (2006)
  • Officier de l`ordre du mérite des Postes et Télécommunications de la République de Côte d`Ivoire (2008)
  • Officier de l’Ordre National (2012)[7]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bruno Koné | Leaders Afrique », Leaders Afrique,‎ (lire en ligne)
  2. a et b « Côte d'Ivoire: Liste complète du nouveau gouvernement, Mabri Toikeusse de retour, des cadres du PDCI maintenus », sur KOACI (consulté le 10 juillet 2018)
  3. « Bruno Koné : « Seule une minorité pense que tout va mal » en Côte d’Ivoire – JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne)
  4. « Invité Afrique - Bruno Koné, porte-parole du gouvernement ivoirien », RFI,‎ (lire en ligne)
  5. « Gouvernement de Côte d'Ivoire », sur gouv.ci, (consulté le 19 février 2018)
  6. a et b « Portail officiel du gouvernement de Côte d'Ivoire », sur gouv.ci, (consulté le 1er mars 2018)
  7. Weblogy, Abidjan, Côte d'Ivoire, cote d'ivoire, Ivory coast, « Bruno Nabagné KONE (Ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme) - Abidjan.net Qui est Qui », Abidjan.net,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]