Bruno Grougi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bruno Grougi
Image illustrative de l’article Bruno Grougi
Situation actuelle
Équipe Stade brestois (entraîneur adjoint)
Biographie
Nationalité Français
Naissance (39 ans)
Giberville (France)
Taille 1,73 m (5 8)
Période pro. 20012018
Poste Milieu offensif
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
1999 AS Giberville
1999-2001 SM Caen
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2001-2006 SM Caen048 0(1)
2004-2005 AS Cherbourg034 0(5)
2006-2009 Clermont Foot114 (21)
2009-2018 Stade brestois307 (53)
2018-2020 Saint-Pierre Milizac
2001-2018Total503 (80)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1998-1999 France -16 ans
2000-2001 France -18 ans011 0(3)
2001-2002 France -19 ans013 0(2)
2016-2018 Martinique003 0(1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2019-2021 Stade brestoisadjoint
2021-2023 Stade brestois rés. 14v 6n 10d
2022-2023 Stade brestoisintérim
2023- Stade brestoisadjoint
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 3 janvier 2023

Bruno Grougi (né le à Giberville (Calvados)) est un ancien footballeur français, reconverti en entraîneur. Il est l'actuel entraîneur adjoint du Stade brestois.

Milieu de terrain, il a eu une grande importance dans l'équipe de Brest sur et en dehors des terrains. Soutenu à chacune de ses apparitions sur la pelouse du Stade Francis-Le Blé par tout un public et par son entraîneur Alex Dupont, avec qui l'association avait fait des merveilles l'année de la montée, Bruno Grougi est devenu un joueur emblématique du Stade brestois 29.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Natif de Giberville, près de Caen, ce milieu de terrain relayeur est formé au Stade Malherbe de Caen, avec lequel il dispute la finale de la Coupe Gambardella 2000-2001 en tant que maître à jouer et capitaine de son équipe[1],[2].

Sélectionné en équipe de France des moins de 17 ans puis des moins de 19 ans[3], il fait partie des grands espoirs du club et intègre le groupe professionnel dès 2001. Sa première saison, où il dispute 18 matchs dont plusieurs en tant que titulaire, semble prometteuse. Il se fait remarquer par une grande activité sur le terrain et des qualités techniques au-dessus de la moyenne. Pourtant il ne parvient pas à s'imposer au milieu de terrain. Lors de la saison 2003-2004 qui voit les caennais obtenir leur promotion en Ligue 1, il ne dispute quasiment aucun match après le mois de septembre. En 2004, il est prêté une saison à Cherbourg, en National, où il est titulaire. Mais à son retour dans le Calvados, Caen est redescendu en Ligue 2 et il y retrouve une place de remplaçant et joue très peu.

En fin de saison, il décide de quitter le club et signe à Clermont Foot, en National avec son coéquipier Benoît Lesoimier[4]. Il est titulaire dans une équipe qui remporte le championnat National 2006-2007, en battant notamment le record du plus grand nombre de points marqués sur une saison, puis qui obtient de très bons résultats en Ligue 2 (malgré un budget limité), à tel point qu'une promotion en Ligue 1 semble à un moment envisageable.

Après trois saisons pleines en Auvergne, Grougi signe pour trois ans au Stade brestois[5], où il s'impose rapidement comme l'un des meilleurs milieux de terrain du championnat de Ligue 2[6]. Il est notamment élu « joueur du mois de décembre 2009 ». Il compte lors de la saison 2009-2010 10 buts et 10 passes décisives (3e passeur de Ligue 2)[7].

Il débute en Ligue 1 avec le Stade brestois lors de la saison 2010-2011[8], apparaissant pour la première fois dans ce championnat lors de la deuxième journée face à l'AJ Auxerre. Il marque son premier but en Ligue 1 lors de la victoire brestoise à Monaco le 2 octobre 2010. À la fin de la saison, il termine meilleur buteur de son club en Ligue 1 avec 9 réalisations et a aussi réalisé 6 passes décisives.

Lors du mercato estival, il refuse les propositions de Monaco et Lens, clubs tout juste relégués en Ligue 2 et intéressés pour le recruter[9]. Il refuse aussi une première proposition de prolongation de contrat d'un an au Stade brestois. Son transfert intéresse alors son club formateur : Caen, avec lequel il se met d'accord pour un contrat de 3 ans. Le montant demandé par le Stade brestois pour cet éventuel transfert se situerait alors entre 2 et 3 millions d'euros[10]. Une nouvelle proposition du Stade brestois d'une prolongation de contrat de deux ans lui est faite mi-juillet[11]. Il accepte alors cette prolongation après que Caen n'a finalement offert que 800 000 euros pour le recruter et n'a pas souhaité négocier au-delà[12],[13].

Le 16 juillet 2018, il met un terme à sa carrière professionnelle. Il continue tout de même sa carrière de footballeur au sein de la Saint-Pierre Milizac, club régional évoluant au niveau R2. Le club sera promu en R1 à la suite de l'arrêt du championnat en 2020. En parallèle, il commence une formation du Brevet d'Entraîneur de Football (BEF), soutenu par le Stade brestois. Il devient simultanément adjoint de Jean-Marc Furlan lors de la saison 2018-2019.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

À l'intersaison 2021, il devient entraîneur de la réserve du Stade brestois, qui évolue en National 3[14]. En juin 2021, après un an de formation au CNF Clairefontaine, il est diplômé du DESJEPS mention football[15].

Suite aux mauvais résultats de l'équipe première et à l'éviction de Michel Der Zakarian, il est nommé à sa tête mi-octobre 2022, accompagné de Julien Lachuer (entraîneur des gardiens) et Yvan Bourgis (préparateur physique). Alors nommés pour assurer l'intérim jusqu'à la trêve liée à la Coupe du Monde, le trio parvient à redresser la barre dans les têtes et sur le plan comptable. Donnant satisfaction, il est toujours présent à la reprise du championnat le 28 décembre malgré qu'aucun d'eux ne soit titulaire du BEPF[16].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Bruno Grougi [17]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Barrages d'accession Martinique Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2001-2002 Drapeau de la France SM Caen Division 2 17 0 0 2 0 0 1 0 0 - - - - - - 20 0 0
2002-2003 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 10 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - 11 0 0
2003-2004 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 6 0 0 1 0 0 1 0 0 - - - - - - 8 0 0
2004-2005 Drapeau de la France AS Cherbourg (prêt) National 33 5 0 1 0 0 - - - - - - - - - 34 5 0
Sous-total 33 5 0 1 0 0 - - - - - - - - - 34 5 0
2005-2006 Drapeau de la France SM Caen Ligue 2 7 0 0 2 1 0 - - - - - - - - - 9 1 0
Sous-total 40 0 0 7 1 0 2 0 0 - - - - - - 49 1 0
2006-2007 Drapeau de la France Clermont Foot National 31 11 0 4 0 0 3 0 0 - - - - - - 38 11 0
2007-2008 Drapeau de la France Clermont Foot Ligue 2 38 3 0 2 1 0 1 0 0 - - - - - - 41 4 0
2008-2009 Drapeau de la France Clermont Foot Ligue 2 32 5 4 2 1 0 1 0 0 - - - - - - 35 6 4
Sous-total 101 19 4 8 2 0 5 0 0 - - - - - - 114 21 4
2009-2010 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 2 36 10 10 3 0 0 1 0 0 - - - - - - 40 10 10
2010-2011 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 1 33 9 6 2 1 0 1 0 0 - - - - - - 36 10 6
2011-2012 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 1 34 9 5 1 0 0 1 0 0 - - - - - - 36 9 5
2012-2013 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 1 30 1 1 3 0 0 - - - - - - - - - 33 1 1
2013-2014 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 2 32 9 2 2 0 0 1 0 0 - - - - - - 35 9 2
2014-2015 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 2 31 5 2 4 1 0 1 1 0 - - - - - - 36 7 2
2015-2016 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 2 30 1 1 2 0 0 1 0 0 - - - - - - 33 1 1
2016-2017 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 2 29 3 2 3 0 0 2 0 0 - - - 2 1 0 36 4 2
2017-2018 Drapeau de la France Stade brestois 29 Ligue 2 21 3 0 1 0 0 1 0 0 1 0 0 1 0 1 25 3 1
Sous-total 276 50 29 21 2 0 9 1 0 1 0 0 3 1 1 310 54 30
Total sur la carrière 450 74 33 36 5 0 16 1 0 1 0 0 3 1 1 506 81 34

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Hamelin & Hugo Lebrun, « Finales jeunes : les sentiers de la gloire », Onze Mondial, no 150,‎ , p. 22 (ISSN 0995-6921)
  2. Coupe Gambardella-CA : finale Metz-Caen - Bruno Grougi : "La récompense d'un long travail de formation", fff.fr
  3. Sélections Nationales : France-Pologne moins de 19 ans - Bruno Grougi : "Heureux d'être réunis à nouveau", fff.fr
  4. Grougi et Lesoimier. Les frères siamois, Le Télégramme, 2 octobre 2009
  5. Grougi (Clermont) à Brest, lequipe.fr
  6. Grougi, révélation de l'été brestois,football.fr, 24 août 2009
  7. Bruno Grougi : « L'angoisse monte » Interview sur sportacaen.fr, 2 avril 2010
  8. La revanche de Grougi, football365.fr, 5 mars 2010
  9. Brest express, ouest-france.fr, 8 juillet 2011
  10. Bruno Grougi : le Stade brestois ne transigera pas, ouest-france.fr, 1er juillet 2011
  11. Stade brestois. Bruno Grougi prolongé de deux ans aujourd'hui ?, letelegramme.com, 15 juillet 2011
  12. Stade brestois : Bruno Grougi a prolongé, ouest-france.fr, vendredi 22 juillet 2011
  13. Caen attend une réponse pour Grougi , sportacaen.fr, 19 juillet 2011
  14. « Entre Bruno Grougi et le Stade brestois, l'histoire d'amour continue », sur actu.fr (consulté le )
  15. Théo Bresson, « Diplôme d'Etat Supérieur JEPS mention Football - Liste des diplômés » Accès libre, sur fff.fr, (consulté le )
  16. Thomas Guillaume, « Stade Brestois. Un intérim très longue durée », sur ouest-france.fr,
  17. « Fiche de Bruno Grougi », sur footballdatabase.eu
  18. Bruno Grougi est la personnalité 2011 du pays de Brest, ouest-france.fr, 08.01.2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :