Bruno Baronchelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bruno Baronchelli
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 13 janvier 1957 (57 ans)
Lieu Tours
Taille 1,74 m
Période pro. 1975-1990
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
- Drapeau : France Saint-Pierre-des-Corps
1974-1975 Drapeau : France FC Nantes
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1975-1987 Drapeau : France FC Nantes 391 (81)
1987-1990 Drapeau : France Le Havre AC 53 (3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1977-1981 Drapeau : France France 06 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 octobre 2012

Bruno Baronchelli, né le 13 janvier 1957 à Tours, est un footballeur international français reconverti en entraîneur. Il est apparu 6 fois en Equipe de France et a marqué un but d'anthologie contre le Portugal en 1978.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bruno Baronchelli passe l'essentiel de sa carrière au FC Nantes, jouant 323 matches en championnat et marquant 67 buts en faveur du club. Il fait partie du fameux trio d'attaque Amisse - Pécout - Baronchelli qui sévit durant plusieurs années en 1re division.

Bruno Baronchelli peut évoluer à divers postes tels que milieu défensif, offensif ou avant-centre, mais son poste de prédilection reste ailier droit.

Durant les treize saisons qu'il passe au FC Nantes, il remporte trois titres de champion de France (1977, 1980, 1983) ainsi qu'une Coupe de France en 1979.

Une blessure au genou en 1985 vient ternir la fin de sa carrière professionnelle qu'il passe du côté du Havre.

Sa carrière d'entraîneur commence au début des années 90 à Saint-Lô en tant qu'entraîneur-joueur. Il intègre ensuite le staff du Havre AC pendant 10 ans.

Il rejoint par la suite son ami Vahid Halilhodžić à Lille en 2001 avant de le suivre au Stade rennais puis au Paris SG, où il occupe à chaque fois les fonctions d'entraîneur adjoint. En octobre 2005, il rejoint à nouveau Halilhodzic à Trabzonspor en Turquie. En 2008, il dirige avec Vahid Halilhodzic la sélection ivoirienne.

Lors de la saison 2011-12, il rejoint son club de coeur, le FC Nantes, aux côtés de Landry Chauvin puis de Michel Der Zakarian. Avec Michel, il fait remonter le club dans l'élite à la fin de la saison 2012/2013.

Le samedi 22 mars 2014, lors du match FC Nantes-Montpellier HSC comptant pour la 30e journée du championnat de France de Ligue 1, Bruno Baronchelli prend, seul, la tête de l'équipe en remplacement de Michel Der Zakarian, contraint au repos suite à une douleur à la hanche[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Technicien[modifier | modifier le code]

  • 1990-1991 : Drapeau : France Saint-Lô (Entraîneur-joueur)
  • 1991-2000 : Drapeau : France Le Havre AC (Recruteur)
  • 2000-2001 : Drapeau : France Le Havre AC (Entraîneur adjoint)
  • 2001-2002 : Drapeau : France Lille OSC (Entraîneur adjoint)
  • 2002-2003 : Drapeau : France Stade rennais (Entraîneur adjoint)
  • 2003-2005 : Drapeau : France Paris SG (Entraîneur adjoint puis responsable du recrutement)
  • 2005-2006 : Drapeau : Turquie Trabzonspor (Entraîneur adjoint)
  • 2006-2008 : Drapeau : Arabie saoudite Al Ittihad (Arabie Saoudite)
  • 2008-2010 : Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire (Sélectionneur adjoint)
  • depuis la saison 2011-2012 : Drapeau : France Football Club de Nantes (Entraîneur adjoint de Landry Chauvin puis de Michel Der Zakarian)

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

Statistiques de joueur[modifier | modifier le code]

Coupes d'Europe[modifier | modifier le code]

  • 10 matchs et 1 but en Ligue des Champions (C1)
  • 5 matchs et 2 buts en Coupe des Vainqueurs de Coupes (C2)
  • 5 matchs et 1 but en Coupe de l'UEFA (C3)

Championnats[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : France 337 matchs et 68 buts en Division 1
  • Drapeau : France 38 matchs et 2 buts en Division 2

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]