Bruno-Gabriel de Boisgelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bruno-Gabriel de Boisgelin
Paul-Gabriel-Bruno, marquis de Boisgelin.jpg
Fonctions
Chambellan
Louis XVIII
à partir du
Pair de France
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Famille
Père
Fratrie
Cornélie Zoë Vitaline du Boisgelin (d)
Alexandre-Joseph de BoisgelinVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit
Distinctions

Paul-Bruno-Gabriel, marquis de Boisgelin (, Pléhédel - , Paris), est un officier de marine et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Charles Eugène de Boisgelin et de Sainte de Boisgelin, il est le frère d'Alexandre-Joseph de Boisgelin,

il suit la carrière dans la marine et atteint le grade de capitaine de vaisseau. Il émigre en 1792 et rejoint l'Armée de Condé. En 1795, il participe à l'expédition de Quiberon.

Rentré en France sous l'Empire, il s'efforce de favoriser le retour des Bourbons avec, notamment, Talleyrand et Aimée de Coigny.

À la première Restauration, en 1814, il est nommé maître de la garde-robe et commissaire extraordinaire dans la 8e division militaire (Toulon).

Il est aussi fait chevalier de Saint Louis.

Commandant de cavalerie dans la garde nationale , il refuse de servir durant les Cent-Jours.

Au retour de Gand, il est nommé à la Chambre des pairs le . Il vote la mort dans le procès du maréchal Ney.

Il est nommé chambellan du roi Louis XVIII le .

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Bruno Gabriel de Boisgelin épouse à Paris le , Cécile d'Harcourt (1770-1844), fille d'Anne François d'Harcourt, duc de Beuvron, seigneur du Champ de Bataille, et de Catherine Rouillé de Jouy.

Tous deux ont une unique enfant :

Cécile de Boisgelin (1797-1836), mariée deux fois, la première en 1812 avec Raymond Gabriel, comte de Béranger du Gua, tué à la bataille de Dresde en 1813, la seconde à Paris le avec Louis Joseph Alexis de Noailles.(1783-1835). Dont postérité des deux mariages.

Sources[modifier | modifier le code]