Brunehilde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Brynhildr and Guðrún, un tableau d'Anders Zorn.

Brunehilde est un prénom féminin, dont l'origine remonte au personnage mythologie nordique éponyme.

La plus ancienne porteuse répertoriée de ce prénom est une princesse wisigothe devenue reine mérovingienne Brunichildis[1],[1] (* vers 545/550 - †613)[2]

A partir du XIIIe siècle Brunehilde est évoqué dans plusieurs poèmes eddiques écrits. A partir de la 2e moitié du XIXe siècle, il connait en France un regain de popularité avec le succès de l'opéra de Richard Wagner, L'Anneau du Nibelung, où intervient la Valkyrie du nom de Brünhild[3].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un anthroponyme germanique composé de deux éléments BRYN[4] + HILD[5].

BRYN est à l'origine, entre autres, de l'ancien scandinave brynja « cotte de maille, armure, protection » et des vieux haut allemands brunnī, brunni, brunna, brunia « cotte de maille, armure, protection »[6] (voir broigne de même étymologie).

HILD est un élément commun ayant servi à former de très nombreux noms de personnes, notamment féminins[6]. Il remonte à un germanique commun *hildio, *hilta, *hiltja « bataille, combat »[6], d'où l'ancien scandinave hildr « bataille, combat », le vieux saxon hild(i) « bataille, combat » et le vieux haut allemand hiltja, hilta « bataille, combat »[6].

Variantes[modifier | modifier le code]

Brünnhilde, Brünhild, Brunhilde, Brunhilda, Brunichild, Brünhild, Brynhild, Bruni

La forme médievale de Brunehilde est, en français, Brunehaut, de même que est Mahaut. celle de Mathilde [réf. nécessaire]

L'évolution phonétique inhabituelle -hild-haut repose sur l'analogie avec les noms de personnes masculins en -(h)aud, anciennement -(h)aut (cf. Renaud, etc.), dans lesquels cet élément est devenu un suffixe productif en français (lourdaud, etc.).[réf. nécessaire]

Le prénom Brunehilde apparait à peu près à la même époque que Bruno, son pendant masculin.

La Brunehilde mythologique[modifier | modifier le code]

Dans la mythologie nordique, Brunehilde est une vierge guerrière, appartenant au groupe des Valkyries. Elle est fille d'Odin et d'Erda, déesse primitive, personnification de la terre-mère et de la sagesse universelle).

Personnalités[modifier | modifier le code]

Moyen Âge

Époque contemporaine

  • Brunhilde Hendrix (1938 - 1995). Athlète allemande, championne de 100 mètres.
  • Brunhild Falkenstein (vers 1960). Actrice allemande, elle tourne notamment dans les films Roadkaepchen en 2001 et Happy End en 2005.
  • Brunehilde Lebresne (1970). Auteur française de la correspondance Maux d'amour et du roman 24 Heures en Mère. Elle est également sculpteur sur stéatite.
  • Brunhilde Verhenne (11 septembre 1978). Mannequin belge, elle remporte le prix Miss Belgian Beauty en 2002. Également actrice, elle joue dans la série Zone stad en 2004.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Variantes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b selon la graphologie de l'époque la plus fréquemment relevée dans les sources
  2. fille d'Athanagild et de Goswintha ou Goiswintha, épouse de Sigibert I (535-575), roi d'Austrasie, la partie orientale de l'Empire mérovingien. Pour en savoir plus Brunichild(en allemand)
  3. voir à ce sujet, l'article éponyme Brunehilde (mythologie)
  4. Site de Nordic Names (anglais) : Elément BRYN [1]
  5. Site de Nordic Names (anglais) : Elément HILD [2]
  6. a b c et d ibidem