Bruce Bégout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bruce Bégout
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Bruce Bégout, né le à Talence est un philosophe et écrivain français. Il est maître de conférences à l'université Bordeaux-Montaigne[1] et membre associé de l'UMR 8547 - Pays Germanique (équipe « Archives Husserl »)[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'École normale supérieure, il obtient l'agrégation de philosophie en 1991[3].

Ses travaux s'inscrivent dans la tradition de la phénoménologie. Spécialiste de Edmund Husserl, auquel sa thèse est consacrée, il se consacre à l'exploration du monde urbain, des lieux communs, mais aussi au quotidien.

Il publie plusieurs ouvrages philosophiques, dont quatre essais aux éditions Allia (Zéropolis. L'expérience de Las Vegas, 2002 ; Lieu commun. Le motel américain, 2003 ; La Découverte du quotidien. Éléments pour une phénoménologie du monde de la vie, 2005 ; De la décence ordinaire, 2008). Il réalise également un « documentaire fiction », tiré de son roman L'Éblouissement des bords de route (éditions Verticales, 2004).

Il contribue à la revue Inculte avant de la quitter en .

En 2013, il publie Suburbia aux éditions Inculte, un essai sur les banlieues essentiellement résidentielles qui s'étendent à la périphérie des villes. En parallèle à ses recherches, il dirige la collection « Matière étrangère » aux éditions Vrin.

Également auteur de fiction, il publie en 2009 un recueil de nouvelles, Sphex, ainsi que Le ParK en 2010. En , c'est à nouveau un recueil de nouvelles qu'il publie aux éditions Allia, L'Accumulation primitive de la noirceur.

Ayant voyagé aux États-Unis, il livre dans Duane Hanson, le rêve américain son point de vue sur le sculpteur américain et ses réalisations.

En 2016, il reçoit la bourse Cioran du Centre national du livre[4].

Après un premier roman On ne dormira jamais publié en 2017, il publie Le Sauvetage en 2018, un roman basé sur l'histoire vraie de Herman Leo Van Breda, fondateur des Archives Husserl de Louvain[5].

Publications[modifier | modifier le code]

Ses écrits sont divers, de sorte que ni les romans, ni les nouvelles et encore moins ses essais ne peuvent être dits sans rapport avec une certaine connaissance de la phénoménologie mais plus largement encore de la philosophie et de la pensée moderne et contemporaine.

Philosophie[modifier | modifier le code]

  • Maine de Biran, La Vérité intérieure (choix de textes et commentaires), Paris, Payot, 1995.
  • La Généalogie de la logique: Husserl, l'antéprédicatif et le catégorial, thèse publiée (présentation en ligne), Paris, Vrin, 2000.
  • La Découverte du quotidien. Éléments pour une phénoménologie du monde de la vie, Paris, Allia, 2005, (rééd. 2010).
  • Pensées privées : Journal philosophique (1998-2006), Grenoble, Jérôme Millon, coll. « Krisis », 2007.
  • L'Enfance du monde. Recherches phénoménologiques sur la vie, le monde et le monde de la vie, t. I, Husserl, Paris, éditions de la Transparence, coll. « Philosophie », 2007.
  • Le Phénomène et son ombre. Recherches phénoménologiques sur la vie, le monde et le monde de la vie, t. II, Après Husserl, Paris, éditions de la Transparence, coll. « Philosophie », 2008.
  • Le concept d'ambiance, Paris, Seuil, coll. « L'ordre philosophique », 2020

Essais[modifier | modifier le code]

  • Zéropolis. L'expérience de Las Vegas, Paris, Allia, 2002.
  • Lieu commun. Le motel américain, Paris, Allia, 2003.
  • De la décence ordinaire. Court essai sur une idée fondamentale de la pensée politique de George Orwell, Paris, Allia, 2008.
  • Duane Hanson, le rêve américain, Arles, Actes Sud, 2010.
  • Suburbia, Paris, éd. Inculte, coll. « Temps réel », 2013.
  • Dériville : Les Situationnistes et la question urbaine, 2017.
  • En escale. Chroniques aéroportuaires, Philosophie magazine éditeur, 2019, (ISBN 978-2900818046).

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

  • L'Éblouissement des bords de route, Paris, Verticales, 2004.
  • Sphex, nouvelles, Talence, Arbre vengeur, 2009.
  • Le ParK, Paris, Allia, 2010.
  • L'après-midi d'une terroriste, nouvelle illustrée par Eric Nosal, Saint-Ouen, Une autre image, 2013.
  • L'Accumulation primitive de la noirceur, recueil de nouvelles, Paris, Allia, 2014.
  • On ne dormira jamais, Paris, Allia, 2017.
  • Le Sauvetage, Paris, Fayard, 2018.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Annuaire du personnel - Université Bordeaux Montaigne », sur extranet.u-bordeaux-montaigne.fr (consulté le 15 janvier 2020)
  2. « Informations - Pays germaniques - UMR 8547 », sur www.umr8547.ens.fr (consulté le 15 janvier 2020)
  3. « Agrégation », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  4. « La bourse Cioran 2016 pour Bruce Bégout », sur Livres Hebdo (consulté le 3 juin 2016)
  5. (en) « History and Aims », sur hiw.kuleuven.be (consulté le 15 janvier 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]