Bruant fauve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Passerella iliaca

image illustrant les oiseaux
Cet article est une ébauche concernant les oiseaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Le Bruant fauve (Passerella iliaca) est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Emberizidae. Cette espèce résulte de la division en quatre de l'espèce historique[1].

Taxonomie[modifier | modifier le code]

À la suite des études de Zink (1994), Zink & Kessen (1999) et Zink & Weckstein (2003), suivant l'avis de Handbook of the Birds of the World (volume 16), le Congrès ornithologique international (classification version 5.1, 2015) divise cette espèce en quatre[1] :

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 5.2, 2015) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des deux sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Passerella iliaca zaboria Oberholser, 1946 ; présente dans le nord-ouest et le centre de l'Alaska, à l'ouest du Canada ;
  • Passerella iliaca iliaca (Merrem, 1786) ; centre et est du Canada.

Description[modifier | modifier le code]

Le Bruant fauve mesure environ 18 cm de longueur.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit en Amérique du Nord du nord-ouest et du centre de l'Alaska à l'est du Canada[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce peuple les forêts de conifères et celles de feuillus à sous-bois denses et surtout les bosquets au bord des cours d'eau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Dickcissel d'Amérique mâle perché sur un poteau métallique, chantant cou tendu et bec ouvert.

Chants et appels

Enregistrement 1 :

Écouter le Bruant fauve
sur xeno-canto

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Zink R.M. (1994), « The geography of mitchondrial DNA variation, population structure, hybridization, and species limits in the Fox Sparrow (Passerella iliaca), Evolution, vol. 48, p. 96-111.
  • Zink R.M. et A.E. Kessen (1999), « Species limits in the Fox Sparrow », Birding, vol. 31, p. 508-517.
  • Zink R.M. et J.D. Weckstein (2003), « Recent evolutionary history of the Fox Sparrows (Genus: Passerella) », Auk, vol. 120, p. 522-527.