Brouay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brouay
Brouay
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Bretteville-l'Orgueilleuse
Intercommunalité Communauté urbaine Caen la Mer
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jean-Jacques Fabre
2017-2020
Code postal 14250
Code commune 14109
Démographie
Gentilé Brouaysien
Population 471 hab. (2015)
Densité 118 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 12′ 45″ nord, 0° 33′ 51″ ouest
Altitude Min. 50 m
Max. 84 m
Superficie 3,98 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Thue et Mue
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Brouay

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Brouay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Brouay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Brouay

Brouay est une ancienne commune française située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 471 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Brouay est une commune du Bessin située à 6 kilomètres de Tilly-sur-Seulles, 13 kilomètres de Bayeux et 15 kilomètres de Caen.

Communes limitrophes de Brouay[1]
Loucelles,
Audrieu
Loucelles Putot-en-Bessin
Audrieu Brouay[1] Putot-en-Bessin
Cristot Cristot, Le Mesnil-Patry Le Mesnil-Patry

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Broieio et Broeio en 1156 et 1161, Broé en 1177 et Broeium en 1251[2].

Le toponyme peut être issu d'un anthroponyme roman tel que Borodes[2] ou Brogos[3], ou gaulois tel que Brogos[4], ou encore du substantif gaulois broga, « limite »[4].

Brouay tirerait son nom du mot celtique (gaulois) brog qui veut dire : les « bois » (selon P. de Longuemare. « Tilly sur seulles et ses environs »)[5].

Le gentilé est Brouaysien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1983[6] mars 2001 Modeste Divaret SE Mécanicien chauffeur
mars 2001[7] mars 2014 Maurice Leredde SE Enseignant
mars 2014[8] en cours Jean-Jaques Fabre SE Cadre associatif
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[11],[Note 2].

En 2015, la commune comptait 471 habitants, en diminution de -0,21 % par rapport à 2010 (Calvados : 1,56 %, France hors Mayotte : 2,49 %). Brouay avait compté jusqu'à 426 habitants en 1851 puis la population était redescendu à 195 habitants (1946). Le précédent maximum fut dépassé au recensement de 2007 (453 habitants).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
344328363394407400421421426
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
407402400377366371353344324
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
311279262253244268240195216
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2015
246277256238239320453474471
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le lavoir.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 438
  3. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 80
  4. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  5. Annuaire des communes du Calvados : répertoire des sites officiels et personnels consacrés aux villes et villages présents sur le Web.
  6. « Modeste et Anne-Marie ont toujours œuvré pour la commune », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 juin 2016)
  7. « « Continuer ensemble » menée par Maurice Leredde », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 juin 2016)
  8. « Jean-Jacques Fabre et ses adjoints ont été nommés », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 avril 2014)
  9. « Brouay (14250) - Municipales 2014 », sur Ouest-france.fr - Municipales 2014 (consulté le 13 juin 2016)
  10. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .
  14. Château de Brouay, monvigneronnaturel.fr, consulté le 23 janvier 2018.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :