Brotherhood (album des Chemical Brothers)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brotherhood.
Brotherhood
Compilation de The Chemical Brothers
Sortie
Enregistré 1993-2008
Durée 73:17 (CD1)
71:41 (CD2)
Genre Big beat, électronique, trip hop, house
Format CD, digital[1], vinyle LP[2]
Producteur The Chemical Brothers
Label Virgin Records, Freestyle Dust

Albums de The Chemical Brothers

Singles

  1. Midnight Madness
    Sortie :

Notation des critiques

Score cumulé
Site Note
Metacritic 73/100 [3]
Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 4 étoiles sur 5 [4]
The Guardian 4 étoiles sur 5 [5]
musicOMH 4 étoiles sur 5 [6]
Paste Magazine 8,5/10 [7]
Pitchfork Media 6.3/10 [8]
PopMatters 7/10 [9]
Robert Christgau A- [10]
Uncut 3 étoiles sur 5 [11]

Brotherhood (sous-titré : The Definitive Singles Collection) est un album compilation du duo de big beat (musique électronique) anglais The Chemical Brothers, sorti sur le label Virgin Records le .

Présentation[modifier | modifier le code]

C'est la deuxième compilation regroupant les plus grands succès du groupe, après Singles 93-03 en 2003.

Le premier disque comprend treize singles à succès et deux titres inédits, Midnight Madness et Keep My Composure (incluant une apparition en tant qu'invité du groupe de rap Spank Rock), alors que le deuxième CD contient les dix parties des Electronic Battle Weapon (en), série de mixes spéciaux, distribués sous forme de singles promotionnels, que le duo réalise et enregistre, depuis 1996, pour que les mixset des DJ de clubs.

La sortie de l'album Brotherhood est précédée par le single, en édition numérique, Midnight Madness, qui est une version courte de Electronic Battle Weapon 10, sorti en et promu par une série de concerts en juillet et août de cette même année dans un certain nombre de pays européens.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Ed Simons et Tom Rowlands. 

No Titre Album original Durée
1. Galvanize (Radio Edit) (featuring Q-Tip) Push the Button (2005) 4:29
2. Hey Boy Hey Girl Surrender (1999) 4:51
3. Block Rockin' Beats Dig Your Own Hole (1997) 4:54
4. Do It Again (Edit) (featuring Ali Love) We Are the Night (2007) 3:40
5. Believe (Edit) (featuring Kele Okereke) Push the Button 6:07
6. Star Guitar Come With Us (2002) 6:10
7. Let Forever Be (featuring Noel Gallagher) Surrender 3:43
8. Leave Home Exit Planet Dust (1995) 5:07
9. Keep My Composure (featuring Spank Rock) Titre inédit 5:44
10. Saturate We Are the Night 4:51
11. Out of Control (featuring Bernard Sumner) Surrender 7:22
12. Midnight Madness Titre inédit 3:35
13. The Golden Path (featuring The Flaming Lips) Singles 93-03 (2003) 4:47
14. Setting Sun (featuring Noel Gallagher) Dig Your Own Hole 4:02
15. Chemical Beats Exit Planet Dust 4:04
73:17
Titre bonus - Édition japonaise[12]
No Titre Durée
16. Music: Response 4:24
77:50
Titre bonus - Édition numérique[13],[14]
No Titre Durée
16. All Rights Reversed (Fight the Drabs mix) 7:26
81:02
Disque 2 : Electronic Battle Weapon[15]
No Titre Durée
1. Electronic Battle Weapon 1 (version de It Doesn't Matter de l'album Dig Your Own Hole) 6:39
2. Electronic Battle Weapon 2 (version de Don't Stop the Rock de l'album Dig Your Own Hole) 7:17
3. Electronic Battle Weapon 3 (remix de Under the Influence de l'album Surrender) 5:08
4. Electronic Battle Weapon 4 (Freak of the Week, du single Music: Response) 6:06
5. Electronic Battle Weapon 5 (version de It Began in Afrika de l'album Come with Us) 8:40
6. Electronic Battle Weapon 6 (remix de Hoops de l'album Come with Us) 9:05
7. Electronic Battle Weapon 7 (Acid Children, face B du single Galvanize) 7:27
8. Electronic Battle Weapon 8 (version de Saturate de l'album We Are the Night) 6:31
9. Electronic Battle Weapon 9 6:41
10. Electronic Battle Weapon 10 (version de "Midnight Madness") 8:15
71:41

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Écoute et téléchargement, « The Chemical Brothers: Brotherhood », sur iTunes.com, AppleStore (consulté le 1er juin 2017)
  2. (en) Brotherhood (album des Chemical Brothers) sur Discogs - Édition 2 × vinyle LP, Compilation, "Limited Edition" (Freestyle Dust, Virgin, 01/09/2008)
  3. (en) « Brotherhood Reviews, Ratings, Credits, and More at Metacritic », sur Metacritic (consulté le 1er juin 2017)
  4. (en) John Bush, « The Chemical Brothers: Brotherhood - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 1er juin 2017)
  5. (en) John Burgess, « Electronic review: The Chemical Brothers, Brotherhood », sur The Guardian, (consulté le 1er juin 2017)
  6. (en) Ben Hogwood, « The Chemical Brothers: Brotherhood - Albums Reviews », sur musicOMH, (consulté le 1er juin 2017)
  7. (en) Brian Howe, « The Chemical Brothers: Brotherhood - Music Reviews », sur Paste Magazine, (consulté le 1er juin 2017)
  8. (en) Scott Plagenhoef, « The Chemical Brothers: Brotherhood », sur Pitchfork Media, (consulté le 1er juin 2017)
  9. (en) Tim O'Neil, « The Chemical Brothers: Brotherhood - Music Reviews », sur PopMatters, (consulté le 1er juin 2017)
  10. (en) Robert Christgau, « Consumer Guide Reviews: The Chemical Brothers », sur RobertChristgau.com (consulté le 1er juin 2017)
  11. (en) Piers Martin, « The Chemical Brothers – ‘Brotherhood’ - Another greatest hits, plus bonus beats », sur Uncut, (consulté le 1er juin 2017)
  12. (en) The Chemical Brothers: Brotherhood sur Discogs et The Chemical Brothers: Brotherhood sur MusicBrainz - Édition japonaise inclus 1 titre bonus (Freestyle Dust, 03/09/2008)
  13. Écoute et téléchargement, « The Chemical Brothers: Brotherhood (Deluxe Version) », sur iTunes.com, AppleStore (consulté le 1er juin 2017)
  14. (en) The Chemical Brothers: Brotherhood sur Discogs et The Chemical Brothers: Brotherhood sur MusicBrainz - Édition numérique inclus 1 titre bonus (Royaume-Uni, Virgin, 01/09/2008)
  15. (en) The Chemical Brothers: Brotherhood + Electronic Battle Weapon sur Discogs et The Chemical Brothers: Brotherhood + Electronic Battle Weapon sur MusicBrainz - Box set 2×CD, édition limitée (Freestyle Dust, Virgin, Junior Boy’s Own, 01/09/2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]