Bronopol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bronopol
Bronopol skeletal.svg Bronopol 3D ball-and-stick.png
Structure du bronopol
Identification
Nom UICPA 2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol
Synonymes

2-bromo-2-nitro-1,3-propanediol

No CAS 52-51-7
No ECHA 100.000.131
No CE 200-143-0
PubChem 2450
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule C3H6BrNO4  [Isomères]
Masse molaire[1] 199,988 ± 0,005 g/mol
C 18,02 %, H 3,02 %, Br 39,95 %, N 7 %, O 32 %,
Propriétés physiques
fusion 130 à 133 °C[2]
Solubilité 250 g·L-1 à 22 °C[2]
Point d’éclair 167 °C[2]
Précautions
SGH[2]
SGH05 : CorrosifSGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H302, H312, H318, H335, H400, P261, P321, P405 et P501
Transport[2]
40
   3241   

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le bronopol (2-bromo-2-nitropropane-1,3-diol) est un alcool synthétique utilisé comme un antimicrobien. Il s'agit d'un solide blanc bien que les échantillons commerciaux apparaissent jaunes. Le bronopol a été inventé par The Boots Company PLC (en) au début des années 1960. En raison de sa faible toxicité pour les mammifères et une forte activité contre les bactéries, le bronopol est devenu populaire comme conservateur dans de nombreux produits de consommation tels que les shampooings et produits cosmétiques. Il a ensuite été adopté comme agent antimicrobien dans d'autres environnements industriels comme les usines de papier, l'exploration pétrolière et les installations de production, ainsi que de refroidissement des usines de désinfection de l'eau. Il est utilisé à des concentrations de 0,0025 % (25 parties par million).

Production[modifier | modifier le code]

Le bronopol est produit par la bromation du di (hydroxyméthyl) nitrométhane, qui est dérivé du nitrométhane. Cet alcool est entièrement synthétique et est particulièrement corrosif, notamment à cause du brome.

Applications[modifier | modifier le code]

Le bronopol est utilisé dans les produits de consommation comme un agent de conservation efficace, ainsi que dans une grande variété d'applications industrielles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a b c d e et f Entrée « Bronopol » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 23 avril 2013 (JavaScript nécessaire)
  3. Fiche Sigma-Aldrich du composé 2-bromo-2-nitro-1,3-propanediol 98 %, consultée le 23 avril 2013.