Bromure de magnésium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les composés inorganiques
Cet article est une ébauche concernant les composés inorganiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bromure de magnésium
__ Mg2+     __ Br-
__ Mg2+     __ Br-
Identification
Nom UICPA Bromure de magnésium
No CAS 7789-48-2
No EINECS 232-170-9
PubChem 82241
Apparence solide blanc
Propriétés chimiques
Formule brute Br2MgMgBr2
Masse molaire[1] 184,113 ± 0,003 g/mol
Br 86,8 %, Mg 13,2 %,
Propriétés physiques
fusion 711 °C[2]
Solubilité 1 015 g·l-1 (eau, 20°C)
Légèrement soluble dans l'alcool[3]
Masse volumique 3,72 g·cm-3 (25 °C)[2]
Cristallographie
Système cristallin trigonal
Symbole de Pearson hP3
Classe cristalline ou groupe d’espace P3m1, n° 164
Précautions
SGH[2]
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
H315, H319, H335, P261, P305+P351+P338,
NFPA 704

Symbole NFPA 704

 
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le bromure de magnésium (MgBr2) est un composé inorganique du magnésium et de bromure.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Le bromure de magnésium se présente sous la forme d'un solide blanc hygroscopique. Il est soluble dans l'eau et légèrement soluble dans l'éthanol.

Occurrence[modifier | modifier le code]

Le bromure de magnésium est naturellement présent en petites quantités dans certains minéraux, tels que la bischofite et la carnallite. Il est aussi présent dans l'eau de mer (à une concentration d'environ 70 g⋅m3[4], d'où il peut être obtenu par évaporation. Il est particulièrement présent dans l'eau de la mer Morte[5],[6].

Synthèse[modifier | modifier le code]

Le bromure de magnésium peut être synthétisé de diverse façon par réaction entre composés du magnésium et du brome, en particulier l'acide bromhydrique. On peut notamment citer

Mg(OH)2 + 2 HBr → MgBr2 + 2 H2O
MgO + 2 HBr → MgBr2 + H2O
MgCO3 + 2 HBr → MgBr2 + H2O +CO2

Il est également possible de le produire directement à partir de magnésium métallique et de dibrome. C'est réaction doit se passer dans l'éther anhydre, car sinon la réaction lors de l'ajout de dibrome est violente.

Mg + Br2 → MgBr2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b et c Fiche Sigma-Aldrich du composé Magnesium bromide, consultée le 14 novembre 2015.
  3. Fiche Acros du composé Magnesium bromide, consultée le 16 novembre 2015.
  4. (de) article « Brom » sur Seilnacht.
  5. a et b Gruyter, W. Concise Encyclopedia Chemistry, Walter de Gruyter & Company: Berlin, 1993; 612
  6. a et b Lewis, R.J. Hawley’s Condensed Chemical Dictionary, 15th ed.; John Wiley &Sons Inc.:New York, 2007; 777