Brol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Brol
Description de l'image Angèle Brol logo.png.
Album de Angèle
Sortie
(réédition)
Durée 41:01
64:45 (réédition)
Genre Pop
Format
Producteur Angèle Van Laeken, Tristan Salvati
Label Angèle VL Records, Initial Artist Services

Singles

Brol est le premier album studio de la chanteuse belge Angèle, sorti le .

Sa réédition, Brol, La Suite, composée de sept nouveaux titres, sort le .

L'album reçoit la Victoire de l'album révélation de l'année lors des Victoires de la musique 2019[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Angèle publie son premier single, La Loi de Murphy, accompagné d'un clip vidéo, en octobre 2017[2],[3]. Il est suivi par Je veux tes yeux, sorti en janvier 2018[4]. Ces deux singles permettent à la chanteuse de se faire mieux connaître du grand public, surtout français[5].

En août 2018, Angèle dévoile la tracklist de son album[6]. « Brol » signifie « le désordre » en flamand. L'artiste explique : « J'avais envie de mettre un mot belge dans mon album, d'autant qu'il m'a toujours fait rire. Le brol c'est le bordel, le désordre mais optimiste et léger, ce n'est pas du tout péjoratif. Ce mot me rappelle mon enfance, mon pays parce que j'y suis de moins en moins. Je le trouve du coup très rassurant »[7].

Sa référence dans l'écriture est Stromae ; il l'inspire dans sa façon d'écrire des textes « simples et forts, sans trop de métaphores »[8].

Accueil[modifier | modifier le code]

Brol
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Journal du dimanche[9]4 étoiles sur 5
Charts in France[10]3.5 étoiles sur 5
L'Écho[11]3 étoiles sur 5

Ludovic Perrin du Journal du dimanche note que les chansons sont « toutes excellentes, parfaitement agencées dans un ensemble malin et sans faux col mais avec toujours le twist nécessaire pour qu'une apparente ritournelle se transforme en tube imparable »[9]. Il note que « dans un registre courtois d'un autre siècle, la jeune femme égrène les obsessions de l'époque »[9]. Emmanuel Marolle du Parisien renchérit et explique : « Dans cinquante ans, quand on se demandera ce qu'était la jeunesse de 2018, il suffira d'écouter ce disque. Une bande-son générationnelle. Il y est question d'Instagram (Victime des réseaux), de fille qui aime les filles (Ta reine), de fille qui aime les garçons (Jalousie), de sexisme (Balance ton quoi), de journée galère (La Loi de Murphy), de solitude (Les Matins) »[12].

Maxime Delcourt des Inrockuptibles note les obsessions de la chanteuse dans son premier album : « l'éloignement des siens, le rapport aux réseaux sociaux, la quête de crédibilité ou encore les histoires d'amour »[13]. Le critique note notamment sa « voix qui transpire la fragilité »[13].

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Édition standard[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Angèle Van Laeken (sauf indication). L'album est entièrement produit par Tristan Salvati et Angèle Van Laeken.

Brol
No TitreParolesMusique Durée
1. La Thune 3:22
2. Balance ton quoi 3:10
3. Jalousie 3:46
4. Tout oublier (featuring Roméo Elvis)Angèle Van Laeken, Roméo Van LaekenAngèle Van Laeken, Tristan Salvati 3:22
5. La Loi de MurphyAngèle Van Laeken, Veence Hanao, Matthew IronsAngèle Van Laeken, Veence Hanao, Matthew Irons 3:15
6. Nombreux 3:12
7. Victime des réseauxAngèle Van Laeken, Tristan Salvati 3:23
8. Les Matins 2:55
9. Je veux tes yeuxAngèle Van Laeken, Veence Hanao 3:26
10. Ta Reine 3:33
11. FlemmeAngèle Van Laeken, Tristan Salvati 4:16
12. Flou 3:19
41:01

Réédition[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Angèle Van Laeken (sauf indication). L'album est entièrement produit par Tristan Salvati et Angèle Van Laeken.

Brol, La Suite
No TitreParolesMusique Durée
13. Perdus 3:03
14. Oui ou Non 3:16
15. InsomniesAngèle Van Laeken, Veence HanaoAngèle Van Laeken, Matthew Irons 3:32
16. Tu me regardesAngèle Van Laeken, Tristan Salvati 3:12
17. J'entends 3:37
18. Que du Love (featuring Kiddy Smile) 2:33
19. Ta Reine (version orchestrale) 4:31
64:45

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (2018-2019) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[14] 1
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[15] 1
Drapeau de la France France (SNEP)[16] 1
Drapeau de la France France (SNEP Physique)[17] 1
Drapeau de la France France (SNEP Téléchargement)[18] 1
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[19] 8
Drapeau de la Suisse Suisse (Charts Romandie)[20] 2

Classements de fin d'année[modifier | modifier le code]

Classement (2018) Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[21] 23
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[22] 3

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification
Drapeau de la Belgique Belgique (BEA) Disque de diamant Diamant[23]
Drapeau de la France France (SNEP) Disque de diamant Diamant[24]

Brol Tour[modifier | modifier le code]

Brol Tour
Tournée par Angèle
Album promu Brol
Date de début
Saint-Lô
Drapeau de la France France
Date de fin
Paris
Drapeau de la France France
Nb. de concerts 70 en Drapeau de la France France
14 en Drapeau de la Belgique Belgique
3 au Drapeau du Canada Canada
3 en Drapeau de la Suisse Suisse
1 au Drapeau du Luxembourg Luxembourg
1 aux Drapeau des États-Unis États-Unis
TOTAL: 92

Tournées par Angèle


Pour assurer la promotion de l'album , Angèle embarqua dans une tournée , le "Brol Tour" qui passera par la France, la Belgique, la Suisse, le Canada, les États-Unis et le Luxembourg.

La tournée compta 90 concerts dont 70 en France, 14 en Belgique, 3 en Suisse, 3 au Canada, 1 au Luxembourg et 1 aux États-Unis.

Le premier concert eut lieu le à Saint-Lô au festival "Les rendez-vous soniques" en France et le dernier, le à l'arena Bercy à Paris en France.

Dates et lieux des concerts[modifier | modifier le code]

Date Pays Ville Local / Festival
Saint-Lô Drapeau de la France France Festival Les Rendez-Vous soniques
Villefranche-sur-Saône Festival Nouvelles Voix en Beaujoulaix
Luxembourg Drapeau du Luxembourg Luxembourg Rockhal
Gand Drapeau de la Belgique Belgique Vooruit
Paris Drapeau de la France France Le Trianon
Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique Ancienne Belgique
Liège Manège de la Caserne Fonck
Anvers Trix
Orléans Drapeau de la France France L'Astrolabe
Angers Le Chabada
Angoulême La Nef
Alençon La Luciole
Grenoble La Belle Electrique
Montpellier Rockstore
Châteaurenard Salle de l'Étoile
Marseille Le Moulin
Strasbourg La Laiterie
Reims La Cartonnerie
Nantes Stereolux
Rennes Le Liberté
Rouen Le 106
Lille L'Aéronef
Lyon Le Transbordeur
Nîmes Paloma
Toulouse Le Bikini
Bordeaux Le Rocher de Palmer
Genève Drapeau de la Suisse Suisse Thonex Live
Dijon Drapeau de la France France La Vapeur
Paris L'Olympia
Nancy Zénith
Brest Brest Arena
Angers Arena Loire
Montpellier Zénith
Grenoble Summum
Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique Forest National
Amiens Drapeau de la France France Zénith
Paris Zénith
Saint-Brieuc Festival Art Rock
Quebec Drapeau du Canada Canada Impérial Bell
Montreal M Telus
Montendre Drapeau de la France France Free music festival
Paris Festival Solidays
Werchter Drapeau de la Belgique Belgique Festival Rock Werchter
Hérouville-Saint-Clair Drapeau de la France France Festival Beauregard
Arras Main Square Festival
Belfort Festival Eurockéennes de Belfort
La Rochelle Festival Francofolies de La Rochelle
Saint-Malô-du-Bois Festival de Poupet
Monts Festival Terres du Son
Nice Nice Jazz Festival
Carpentras Hôtel-Dieu de Carpentras
Carcassonne Festival de Carcassonne
Spa Drapeau de la Belgique Belgique Francofolies de Spa
Nyon Drapeau de la Suisse Suisse Paléo Festival Nyon
Charleville-Mézières Drapeau de la France France Festival Le Cabaret Vert
Namur Drapeau de la Belgique Belgique Festival des Solidarités
Breal-sous-Montfort Drapeau de la France France Festival du Roi Arthur
Épernay Millesium
Anvers Drapeau de la Belgique Belgique Lotto Arena
Toulouse Drapeau de la France France Zénith
Bordeaux Arkéa Arena
Nantes Zénith
Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique Palais 12
Metz Drapeau de la France France Galaxie
Lyon Halle Tony Garnier
Genève Drapeau de la Suisse Suisse Genève Arena
Paris Drapeau de la France France Zénith
New York Drapeau des États-Unis États-Unis Webster Hall
Montreal Drapeau du Canada Canada Bell Centre
Lille Drapeau de la France France Zénith
Dijon Zénith
Pau Zénith
Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique Palais 12
Rouen Drapeau de la France France Zénith
Brest Brest Arena
Rennes Musikhall
Angers Arena Loire
Clermont-Ferrand Zénith
Marseille Dôme de Marseille
Limoges Zénith
Nantes Zénith
Caen Zénith
Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique Palais 12
Paris Drapeau de la France France Bercy

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le palmarès des Victoires de la musique 2019 », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. Louise Pétrouchka, « La pop énergique d’Angèle se dévoile avec le clip de « La Loi de Murphy » ! », Madmoizelle.com,‎ (lire en ligne)
  3. « La Loi de Murphy : Angèle crève l'écran dans un premier clip délirant », chartsinfrance.net,‎ (lire en ligne)
  4. Maxime de Abreu, « Angèle va encore tout casser avec Je veux tes yeux, son nouveau morceau », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne)
  5. Laure Narlian, « Trois raisons de craquer pour Angèle, la jeune chanteuse à suivre en 2018 », Culturebox,‎ (lire en ligne)
  6. « Angèle dévoile la tracklist complète de son premier album en images », lesoir.be,‎ (lire en ligne)
  7. Lauren Provost, « Angèle: Que veut dire "Brol", le titre très belge de son album », huffingtonpost.fr,‎ (lire en ligne)
  8. Florence Trédez, « Phénomène - Le beau bazar d’Angèle », Elle, no 3800,‎ , p. 44
  9. a b et c Ludovic Perrin, « "Brol" : Angèle ou les obsessions de notre époque », Journal du Dimanche,‎ (lire en ligne)
  10. Théau Berthelot, « Lady Gaga, Angèle, Twenty One Pilots : trois albums au banc d'essai », Charts in France,‎ (lire en ligne)
  11. J. L., « "Brol", chronique d'un succès annoncé », L’Écho,‎ (lire en ligne)
  12. Emmanuel Marolle, « Angèle va tout casser avec «Brol», son premier album », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  13. a et b Maxime Delcourt, « Vox pop », Les Inrocks, no 1193,‎ , p. 66
  14. (nl) Ultratop.be – Angèle – Brol. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 12 octobre 2018.
  15. Ultratop.be – Angèle – Brol. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 12 octobre 2018.
  16. Lescharts.com – Angèle – Brol. SNEP. Hung Medien. Consulté le 25 mars 2019.
  17. Le Top de la semaine : Top Albums Physique - SNEP. Top Albums Physique. SNEP.
  18. Le Top de la semaine : Top Albums Téléchargement - SNEP. Top Albums Téléchargement. SNEP.
  19. (en) Swisscharts.com – Angèle – Brol. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 25 mars 2019.
  20. (en) lescharts.ch – Angèle – Brol. Charts Romandie. Hung Medien. Consulté le 8 septembre 2019.
  21. (nl) « jaaroverzichten 2018 », Ultratop (consulté le 14 octobre 2019)
  22. « Rapports annuels 2018 », Ultratop (consulté le 14 octobre 2019)
  23. (nl)Goud en platina - Albums 2019, Ultratop
  24. M. S., « Angèle : en moins d'un an, elle est certifiée disque de diamant avec Brol ! », sur Ma chaîne étudiante, (consulté le 6 septembre 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]