British Steel (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir British Steel.
British Steel

Album de Judas Priest
Sortie
Enregistré février 1980 aux Startling Studios à Ascot en Angleterre (et aux Compass Point Studios à Nassau pour Red, White and Blue).
Durée 36 min 10 s
(43 min 42 s avec les bonus)
Genre Heavy metal
Producteur Tom Allom
Label CBS Records
Critique

Albums de Judas Priest

Singles

  1. Living After Midnight
    Sortie : 21 mars 1980
  2. Breaking the Law
    Sortie : 23 mai 1980
  3. United
    Sortie : 15 août 1980

British Steel est le sixième album studio du groupe de heavy metal britannique Judas Priest. Il sorti le sur le label CBS Records et fut produit par Tom Allom. C'est le premier album du groupe avec le batteur Dave Holland qui remplaça Les Binks.

Historique[modifier | modifier le code]

Cet album fut enregistré à Tittenhurst Park, une propriété de 72 acres située à Ascot dans le Berkshire qui appartenait, à l'époque de l'enregistrement, à Ringo Star qui l'avait racheté lui-même à John Lennon. Lennon avait fait construire un studio d'enregistrement près de la maison principale qu'il avait nommé Ascot Sound studios. Ringo Starr le rebaptisa Startling Studios et Judas Priest et Tom Allom y avait mixé l'album en public Unleashed in the East[1]. Malgré la qualité du studio les musiciens de Judas Priest préfèrent l'ambiance de la demeure principale et installèrent tous le matériel d'enregistrement dans une petite pièce derrière la cuisine[1]. L'enregistrement dura exactement du 1er au 28 février 1980[1].

Lors du mastering qui se déroula à New-York, le chargé de la publicité du groupe, Tony Brainsby, fit courir la rumeur que les bandes de l'album furent volées par un gang et que le groupe dut déboursé 50 000 Livre sterling de rançon pour les récupérer[1]. Mais à cet époque, l'album n'avait toujours pas de titre et c'est le bassiste Ian Hill qui proposa British Steel, d'abord parce que le groupe sonnait très "british" et aussi parce que les ouvriers de la British Steel Corporation étaient en grève et que le nom apparaissait dans toutes les nouvelles. Glenn Tipton y avait lui-même travaillé et lorsque le visuel de la pochette (créé par Roslav Szaybo) arriva le titre devint une évidence pour les musiciens[1].

Cet album se classa à la 4e place des charts britanniques et à la 34e place Billboard 200 aux États-Unis où il sera le premier album du groupe certifié disque d'or pour plus de 500 000 exemplaires vendus.

Une tournée est consacrée par le groupe à l'album pour le trentième anniversaire de sa sortie, durant laquelle il en joue la totalité des titres à chaque concert. Pour l'occasion est édité un double album accompagné d'un DVD retraçant le concert donné au Seminole Hard Rock Cafe de Ft. Lauderdale[2].

Le magazine Rolling Stone le place à la 3e place de son classement des 100 plus grands albums de métal de tous les temps[3]. Il fait aussi partie de la liste de Robert Dimery des 1001 albums qu'il faut avoir écoutés dans sa vie[4].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Tous les titres sont signés par Glenn Tipton, Rob Halford, K. K. Downing.

Album original[modifier | modifier le code]

Face 1
  1. Breaking the Law - 2:35
  2. Rapid Fire - 4:08
  3. Metal Gods - 4:00
  4. Grinder - 3:58
  5. United - 3:35
Face 2
  1. Living After Midnight - 3:31
  2. You Don't Have to Be Old to Be Wise - 5:04
  3. The Rage - 4:44
  4. Steeler - 4:30

Version remasterisée 2001[modifier | modifier le code]

  1. Rapid Fire - 4:08
  2. Metal Gods - 4:00
  3. Breaking the Law - 2:35
  4. Grinder - 3:58
  5. United - 3:35
  6. You Don't Have to Be Old to Be Wise - 5:04
  7. Living After Midnight - 3:31
  8. The Rage - 4:44
  9. Steeler - 4:30
Titres bonus
  1. Red White & Blue (titre inédit enregistré pendant les sessions de l'album Turbo) - 3:42
  2. Grinder (Live) (enregistré le 5 mai 1984 à la Long Beach Arena, Californie) - 4:49

Musiciens[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Date Titre Chart Position
29/03/1980 Living After Midnight OCC[5] 12e
07/06/1980 Breaking the Law 12e
23/08/1980 United 26e

Charts et certifications[modifier | modifier le code]

Charts album
Année Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
2010 Drapeau de l'Allemagne Allemagne[6] 1 semaine 59e
1980 Drapeau du Canada Canada[7] 18 semaines 45e
2010 Drapeau de l'Espagne Espagne[6] 2 semaines 55e
1980 Drapeau des États-Unis États-Unis[8] - 34e
2010 Drapeau de la Finlande Finlande[6] 1 semaine 46e
1980 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni [9] 18 semaines 4e
1980 Drapeau de la Suède Suède[6] 6 semaines 20e
2010 Drapeau de la Suisse Suisse[6] 1 semaine 92e
Certifications
Pays Certification Ventes Date
Drapeau du Canada Canada[10] Disque d'or Or 50 000 + 01/10/1982
Drapeau des États-Unis États-Unis[11] Disque de platine Platine 1 000 000 + 09/08/1989
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[12] Disque d'argent Argent 60 000+ 04/06/1980

Références[modifier | modifier le code]