Briskeby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Briskeby
Description de cette image, également commentée ci-après
Lise Karlsnes de Briskeby au Roskilde Festival de 2001.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Norvège Norvège
Genre musical Synthpop
Années actives 19992008, 20132015
Labels Warner Music
Composition du groupe
Anciens membres Lise Karlsnes
Bjørn Bergene
Claus Heiberg Larsen
Bård Helgeland

Briskeby est un groupe de synthpop norvégien. Bjørn Bergene, Claus Heiberg Larsen et Bård Helgeland sont de Larvik, et Lise Karlsnes sont originaires de Tønsberg. Le groupe se sépare de nouveau en 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Leur premier album, Jeans for Onassis, est publié en 2000, vendus à 130 000 exemplaires, attire quatre Spellemannprisen pour Briskeby et donne à Lise Karlsnes, un départ fulgurant dans l'industrie musicale[1]. En 2013, le groupe donne cinq concerts après sa séparation[2]. Le nom du groupe dérive de leur quartier où ils avaient coutume de répéter. Le groupe intérèsse les médias internationaux après avoir tourné en ouverture de A-ha en 2000.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Jeans for Onassis
  • 2003 : Tonight, Captain?
  • 2005 : Jumping on Cars

Singles[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (juillet 2018). Découvrez comment la « wikifier ».
  • Song to Whisper (1999, EP)
  • Propaganda (2000, single)
  • Wide Awake (2001, single)
  • Cellophane Eyes (2002, single destiné aux radios norvégiennes)
  • Hey Baby (2003, single)
  • Hallelujah (2003, single destiné aux radios norvégiennes)
  • Miss You Like Crazy (2005, single)
  • Joe Dallesandro feat. Ken Stringfellow (2005, single destiné aux radios norvégiennes)
  • Bobby, Come Back (2006, single destiné aux radios norvégiennes)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (no) Sandra Marie Kristiansen, « Helt tilfeldig at Lise Karlsnes ble vokalist i Briskeby », TV2, (consulté le 3 avril 2015).
  2. (no) Guro Havro Bjørnstad, « "Briskeby" gjør comeback - med en konsert », Verdens Gang, (consulté le 3 avril 2015).