Brimade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Exemple de brimade.

Les brimades (« bullying » en anglais) sont une forme d'intimidation, de harcèlement et de mauvais traitements. Il s'agit d’une action qui utilise la force, la coercition, des commentaires menaçant ou blessant. On la décrit comme une action agressive pour assouvir une dominance sur une personne. Cette distinction entre personne dominante et personne dominée est ce qui différencie une brimade d'un conflit[1]. Une brimade est une sous-catégorie des comportements agressifs qui a trois critères : 1) intention hostile, 2) pouvoir déséquilibré et 3) répétition sur un certain temps[2]. Autrement dit, une brimade est une activité agressive répétée qui a l'intention de blesser une autre personne que cela soit physique, psychologique ou émotionnellement.

Une brimade peut prendre plusieurs formes. Elle peut être l'action d'une seule personne sur une autre personne. Elle peut aussi l'action d'un autre groupe sur un autre. Dans le cas d'un groupe, il y a souvent un lieutenant, un sorte de chef qui initie la brimade, tandis que ses complices le supporte dans son action. Une personne intimidante est quelqu'un qui inflige des blessures physiques ou psychologiques, intentionnellement et à plusieurs reprises, à d'autres, perçus comme étant plus faibles, dans le but d'amplifier son ego et la crainte qu’elle inspire[3].

En tant que comportement humain, la brimade peut être présente dans toutes les sociétés humaines, dans tous les contextes où il y a une intéraction humaine (par exemple : la famille, l'école, au travail[4], etc.). Avec l'avènement d'internet, la brimade se fait beaucoup sur les réseaux sociaux[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jaana Juvonen et Sandra Graham, « Bullying in Schools: The Power of Bullies and the Plight of Victims », Annual Review of Psychology, vol. 65, no 1,‎ , p. 159–185 (ISSN 0066-4308, DOI 10.1146/annurev-psych-010213-115030, lire en ligne, consulté le )
  2. (en) Christoph Burger, Dagmar Strohmeier, Nina Spröber et Sheri Bauman, « How teachers respond to school bullying: An examination of self-reported intervention strategy use, moderator effects, and concurrent use of multiple strategies », Teaching and Teacher Education, vol. 51,‎ , p. 191–202 (ISSN 0742-051X, DOI 10.1016/j.tate.2015.07.004, lire en ligne, consulté le )
  3. « Comment éviter le bulling à l'école: conseils d'un psychologue »
  4. Williams, Ray, « The Silent Epidemic: Workplace Bullying | Psychology Today », sur archive.ph, (consulté le )
  5. Whittaker, E., « Journal of School Violence », dans Wikipedia, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :