Brillat-savarin (fromage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brillat-Savarin.
Brillat-savarin
Brillat-savarin.jpg
Pays d’origine
Région
Lait
Pâte
Nommé en référence à

Le brillat-savarin est un fromage français créé, dès 1890, par la famille Dubuc, près de Forges-les-Eaux (Seine-Maritime), sous le nom d’« Excelsior » ou « Délice des gourmets » et renommé, dans les années 1930, par un fromager (Henri Androuët) en référence au magistrat et célèbre gastronome Jean Anthelme Brillat-Savarin[1], avec un intérêt commercial sans doute. La famille Brillat-Savarin n'avait pas été sollicitée au préalable et n'a donc jamais donné son accord à l'utilisation de son nom pour ce fromage (nom réputé rare et célèbre et donc protégé, conformément à plusieurs jugements rendus au XXe siècle).

Description[modifier | modifier le code]

Le brillat-savarin est un fromage triple-crème, doux au palais, qui se mange jeune et bien frais. Il est produit dans les régions de Normandie et de Bourgogne.

Comportant environ 35 % de matière grasse sur le produit fini (75 % sur extrait sec), réalisé à partir de lait de vache, c'est un fromage à pâte molle à croûte fleurie, d’un poids moyen de 500 grammes, qui se présente sous la forme d’un disque plat d’environ 13 cm de diamètre et 3,5 cm d’épaisseur.

Sa période de dégustation optimale s’étale d’avril à octobre après un affinage de 12 jours, mais il est aussi excellent de décembre à mars.

IGP[modifier | modifier le code]

Le 19 janvier 2017 la Commission européenne enregistre la dénomination « brillat-savarin » en Indication géographique protégée [2].

L’aire géographique de production du brillat-savarin s’étire désormais de la Seine-et-Marne au nord de la Saône-et-Loire.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Jean Froc, Les Traditions fromagères en France, Versailles, Quae, 2006, p. 82-83 (ISBN 2759200175).
  2. « L'IGP pour le Brillat-Savarin », Actualités INAO,‎ (lire en ligne)