Brigitte Violier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Brigitte Violier
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
NarbonneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité

Brigitte Violier, née le à Narbonne dans l'Aude[1] est une personnalité franco-suisse, directrice générale du Restaurant de l’Hôtel de Ville à Crissier en Suisse[2]. Elle succède en février 2016 à son époux Benoît Violier[3] à la tête de l'établissement, après l'avoir codirigé avec lui entre 2012 et 2016[4].

Biographie[5][modifier | modifier le code]

Brigitte Violier, née de parents commerçants et saisonniers, passe les vingt premières années de sa vie entre sa ville natale et Courchevel, en France où elle pratique les sports de montagne et de mer[6]. Passionnée par l'univers du luxe et de la cosmétique haut de gamme, elle se forme à l'École Esthétique de Lille pour lancer sa carrière[1].

En 1992, à 22 ans, elle devient responsable de la parfumerie 1850 Parfum, à Courchevel[1]. En 1997, Brigitte Violier rencontre son futur époux, Benoît Violier, qu'elle décidera de rejoindre en Suisse en 1999. Cette année, ce dernier est nommé chef de cuisine du restaurant triplement étoilé dirigé par Philippe Rochat : le restaurant de l'Hôtel de Ville, à Crissier, dans le canton de Vaud[4]. Elle décide alors de continuer son parcours dans l'univers de la cosmétique de luxe et devient en 1999 responsable des ventes et de la formation en Suisse romande pour la marque Sisley[7]. En 2003, Brigitte et Benoît Violier donnent naissance à Romain, leur fils[4].

En 2012, le couple Violier reprend la direction du Restaurant B. Violier, succédant à Philippe Rochat[4]. Brigitte Violier s'occupe de la rénovation complète des salles du restaurant[4]. Elle s'occupe également de l'accueil des clients[8]. Le restaurant connaît un succès à l'international, aussi bien au niveau des critiques gastronomiques[9] que des avis des convives[10]. Plusieurs mois d'attente sont nécessaires pour obtenir une réservation[4].

Le 31 janvier 2016, Benoît Violier décède, laissant Brigitte Violier seule aux commandes de l'établissement[11]. 24 heures après, elle devient alors propriétaire-directrice générale de l'établissement[2] et conforte Franck Giovannini comme chef de cuisine[12]. Elle repense le management des équipes avec Alessandro Egidi, directeur opérationnel du restaurant depuis 2011, qui devient directeur du restaurant[7]. Elle dira elle-même que le Restaurant de l'Hôtel de ville de Crissier est une famille, une maison dans laquelle la réussite est l'œuvre de chaque collaborateur, qu'il soit en cuisine, en salle ou dans un bureau[13].

En octobre 2016, le Guide Michelin décerne trois étoiles[14] au Restaurant de l'Hôtel de ville et le Gault & Millau lui accorde la note de 19/20[15], il est 4e sur 1 000 au classement Français La Liste[16], nommé Meilleur Restaurant d'Europe dans la catégorie Restaurant Classique et d'Histoire selon le site Opiniated About Dining[17] et 4e/100 au classement des meilleurs restaurants du monde selon le site Elite Traveler[18].

En octobre 2016, Brigitte Violier décide de lancer le concept de Gastronomie de l'Extrême, « un projet qui unit le monde de la Haute Gastronomie, du Sport et de l'Art »[19]. « Ce fut une évidence de lier ces 2 univers si différents, et à la fois si semblables. On recherche perpétuellement à se dépasser, à exceller, chaque détail compte, on est constamment devant une prise de risque. Le résultat est identique, c’est une expérience unique » déclare Brigitte Violier[19]. Le projet, qui vise à mettre en lumière des personnalités suisses à travers leur relation avec le restaurant, démarre fin novembre 2016 sur leurs réseaux sociaux avec comme première ambassadrice Géraldine Fasnacht, sportive internationale de montagne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Portrait - Brigitte Violier - La force tranquille et lumineuse de l'Hôtel de Ville à Crissier. « Nous allons au-delà de la gastronomie... » - Food & Sens », sur foodandsens.com (consulté le 12 juin 2017)
  2. a et b « Mme Brigitte Violier reprend les rênes du restaurant de l'Hôtel de Ville de Crissier et confirme M. Franck Giovannini comme chef de la brigade de cuisine - Restaurant de l’Hôtel de Ville Crissier – Brigitte Violier », Restaurant de l’Hôtel de Ville Crissier – Brigitte Violier,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juin 2017)
  3. « Brigitte Violier et Franck Giovannini aux commandes », sur www.romandie.com (consulté le 22 mars 2017)
  4. a b c d e et f RTS - Radio Télévision Suisse, « L'interview de Brigitte et Benoît Violier », (consulté le 12 juin 2017)
  5. « Franck Giovannini - Restaurant de l’Hôtel de Ville Crissier – Brigitte Violier », sur www.restaurantcrissier.com (consulté le 22 mars 2017)
  6. Jennifer Segui, « #FemmeFemina: Brigitte Violier, un tempérament de feu », Femina,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juin 2017)
  7. a et b Christian Lecomte, « À l’Hôtel de Ville de Crissier, Brigitte Violier poursuit l’œuvre de son mari Benoît », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juin 2017)
  8. « Vidéo: Interview de Brigitte Violier et de Franck Giovannini, respectivement et chef de l’Hôtel de Ville de Crissier », sur Play RTS (consulté le 12 juin 2017)
  9. « L'Hôtel de Ville à Crissier, meilleur restaurant du monde selon La Liste », rts.ch,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juin 2017)
  10. « Restaurant de l'Hôtel de ville de Crissier - Restaurant Avis, Numéro de Téléphone & Photos - TripAdvisor », sur www.tripadvisor.fr (consulté le 12 juin 2017)
  11. « Le chef franco-suisse Benoît Violier est mort », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 12 juin 2017)
  12. « Franck Giovannini - Restaurant de l’Hotel de Ville Crissier – Brigitte Violier », Restaurant de l’Hotel de Ville Crissier – Brigitte Violier,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juin 2017)
  13. « Vidéo: Interview de Brigitte Violier et de Franck Giovannini, respectivement et chef de l’Hôtel de Ville de Crissier », sur Play RTS (consulté le 12 juin 2017)
  14. « Restaurant de l'Hôtel de Ville - Crissier - un restaurant du Guide Michelin », sur www.viamichelin.fr (consulté le 12 juin 2017)
  15. Emmanuel Grandjean, « Le GaultMillau 2017 consacre le « Rico's » à Küsnacht et deux restaurants fribourgeois », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le 12 juin 2017)
  16. « La Liste », sur La Liste (consulté le 12 juin 2017)
  17. « O.A.D. - TOP 100 - des Meilleurs Restaurants classiques 2017 - Franck Giovannini à Crissier classé premier - Food & Sens », sur foodandsens.com (consulté le 12 juin 2017)
  18. (en-US) « Restaurant - B. Violier | Elite Traveler », sur www.elitetraveler.com (consulté le 12 juin 2017)
  19. a et b « Cette Gastronomie de l’Extrême inventée à Crissier | L'Hebdo », sur www.hebdo.ch (consulté le 12 juin 2017)